GNA Empower Assembly Members for active citizen participation Inforpress Proparco apresenta fundo de financiamento do sector privado aos empresários cabo-verdianos Inforpress Presidente do COC nomeada membro individual do Comité Olímpico Internacional APS ME SIDIKI KABA ANNONCE LA CRÉATION D’UNE ÉCOLE DE LA MARINE NATIONALE APS VIOLENCES FAITES AUX FEMMES : LE RÉSEAU SIGGIL JIGEEN INTERPELLE L’ETAT ANP Niger: Les députés modifient la charte des partis politiques ACI REMEDE CONTRE LES ENVENIMATIONS, UN PLAIDOYER DU LABORATOIRE DE L’HERPETOLOGIE APS BERNE A « UN INTÉRÊT MARQUÉ À RENFORCER » SES ÉCHANGES AVEC L’AFRIQUE (SECRÉTAIRE D’ETAT) ACI LES OPERATEURS ECONOMIQUES SENSIBILISES SUR L’IMPORTANCE DE LA NOTION DE QUALITE APS LA CENTRALE ÉOLIENNE DE TAÏBA NDIAYE VA CONTRIBUER À L’ÉMERGENCE ÉCONOMIQUE (DIPLOMATE)

59E ANNIVERSAIRE DE L’INDEPENDANCE DU TOGO: LE PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE LANCE LE PROJET COMMUNANUTE CONNECTEE ET INAUGURE LE NOUVEAU PORT DE PECHE DE LOME


  25 Avril      80        Société (49090),

   

Lomé, le 25 avr. (ATOP) – Le président de la République, Faure Gnassingbé a lancé, le mercredi 24 avril, le projet « Communauté Connectée » à Sikpé-Afidégnon (sédomé) dans la préfecture de Yoto. Le chef de l’Etat a inauguré ce même jour le nouveau port de pêche artisanale maritime de Lomé.
Ces activités qui figurent au programme des manifestations marquant le 59ème anniversaire de l’indépendance du Togo, s’inscrivent dans la mise en œuvre du Plan national de développement (PND) 2018-2022.
Le projet « Communauté Connectée » lancé dans la préfecture de Yoto, s’inscrit dans la dynamique du projet CIZO et résulte de la combinaison des efforts entre plusieurs entités notamment le gouvernement, la société BBOXX/EDF qui en est le partenaire technique et le groupe TOGOCOM. A travers ce projet, la population de cette localité et de ses environs dispose non seulement de l’électricité mais aussi de la téléphonie mobile et de l’internet.
Ce concept innovant de « Communauté Connectée » préfigure la vision du gouvernement pour le développement des villages et hameaux. Il illustre « parfaitement » le souhait du chef de l’Etat à travers le PND, de décentraliser la prospérité vers les populations surtout celles habitant dans les zones rurales grâce à l’économie numérique et aux innovations technologiques.
Le ministre des Mines et des Energies, Marc Dèdèriwè Ably-Bidamon a indiqué que l’amélioration des conditions de vie et la promotion de l’inclusion des populations en eau, électricité, téléphone et internet revêtent une importance capitale dans l’orientation du gouvernement. Il a félicité le chef de l’Etat pour sa vision visant à de doter les localités rurales de l’électricité en vue d’augmenter le taux de pénétration de la téléphonie mobile et de l’internet. Le ministre a rappelé que dans l’optique de la mise en œuvre de la stratégie d’électrification totale du Togo, le projet CIZO permettra de fournir de l’électricité à plus de 2 millions de togolais d’ici 5 ans grâce à des kits solaires individuels accessibles et à des coûts abordables.
Le directeur de général de BBOXX /EDF, Santiégou Laré a présenté le projet pilote qu’ils ont réalisé et expliqué ses grands axes. Il a remercié le président de la République pour son engagement dans l’aboutissement dudit projet.
La coupure du ruban symbolique et la visite des installations de la mini-centrale solaire du projet par le chef de l’Etat ont mis fin à la cérémonie. Cette dernière s’est déroulée en présence du Premier ministre, Komi Selom Kassou, des autorités militaires, traditionnelles, politiques, administratives, des cadres de Yoto et une foule de curieux.
Auparavant, le chef de l’Etat avait décoré plusieurs personnalités en faisant de cinq (5) Officier de l’Ordre du Mono et une (1) Officier de l’Ordre de Mérite. Le ministre en charge de l’Administration Territoriale, Payadowa Boukpessi a également décoré 10 autres personnalités. Il a fait de neuf (9) Chevalier de l’Ordre du Mono et d’une (1) Chevalier de l’Ordre de Mérite.
Le nouveau port de pêche artisanale construit à Gbétsogbé dans le canton de Baguida, est considéré comme « le plus grand » de la côte ouest africaine. Fruit de la coopération entre le Togo et le Japon, cette nouvelle infrastructure vise à améliorer les conditions de travail et des revenus des acteurs du secteur de la pêche. Elle contribuera ainsi à la réduction des pertes après capture à travers les infrastructures de production de glace et de conservation de poissons afin de favoriser l’augmentation du volume de capture pouvant atteindre 25.000 tonnes par an et la création de plus de 5.000 emplois par le développement des activités connexes de la pêche. Son impact s’étendra également sur l’organisation et la gestion des marchés de vente de poissons, garantissant la salubrité et la qualité des produits, ainsi que l’intégration des circuits de commercialisation des revenus de la pêche artisanale maritime dans le circuit de l’économie formelle.
Les travaux qui ont duré 23 mois ont été financés à hauteur de 14,46 milliards de FCFA par le Japon et à 6,23 milliards de FCFA par le gouvernement togolais. L’ouvrage est doté d’un bloc administratif d’une capacité de onze bureaux, d’une salle de réunion, de trois poissonneries et de deux chambres de stockage. Elle dispose également d’une criée de 735 m2, de deux fabriques de glace, d’un bassin de mouillage pouvant accueillir 300 pirogues, d’un quai de débarquement et de deux cales de halage. 77 m2 dudit site sont affectés aux toilettes publiques, 52,25 m2 au poste de police, 18 m2 au dépôt de déchets, 17,5 m2 à la sale d’électricité et 12,25 m2 à la citerne d’eau.

Dans la même catégorie