AGP Des bulldozers attendus dans les zones inondables MAP SAR le Prince Héritier Moulay El Hassan préside à Kénitra la cérémonie de sortie de la 19è promotion du Cours supérieur de défense et de la 53è promotion du Cours État-Major MAP Honoris United Universities accompagne 54 jeunes femmes entrepreneures du continent africain AGP Bientôt une usine d’assemblage et de montage de tablettes AGP Kankan-Education :1680 candidats à l’examen de sortie des écoles professionnelles session 2019. AGP Assemblée nationale : Adoption du projet de loi relatif à l’usage des armes par la gendarmerie nationale. ANP Journée mondiale contre la drogue 2019 : destruction d’importants stocks des stupéfiants Konni ANP Le Niger veut réduire le taux de prévalence basée sur le genre de 28,4% à 15,4% d’ici 2021 ANG Dois golos em três minutos dão triunfo aos Camarões contra a Guiné-Bissau na abertura do grupo F ANG Bissau acolhe ateliê sobre redução de capturas de tartarugas e aves marinhas na Sub-Região

5é forum national sur la gouvernance de l’internet : les acteurs réfléchissent sur l’utilisation de cet outil pour atteindre le développement


Lomé, 1er déc. (ATOP) – Le 5e forum sur la gouvernance de l’internet au Togo qui discute des difficultés des communautés à s’approprier l’internet s’est tenu le mercredi 30 novembre à Lomé, sous le thème «L’internet au service d’une croissance inclusive et durable au Togo ».

Selon le président du comité d’organisation, Norbert Gakpé, le forum national sur la gouvernance de l’internet est une manifestation qui se tient annuellement et regroupe différents acteurs de différents secteurs, notamment le gouvernement, le régulateur, les opérateurs de télécommunication, les fournisseurs de services Internet, les organisations de la société civile, les Universités ; en vue d’échanger sur la promotion et le développement de l’Internet au Togo.

Les participants ont échangé sur l’« Entrepreneuriat des TIC et les enjeux de la production numérique au Togo » ; « les nouveaux modèles de financement en ligne et les opportunités de formation pour les jeunes » et « la contribution du genre dans la réduction du fossé numérique ».

« Le poids de la cybercriminalité sur l’économie numérique au Togo » et « la liberté d’expression sur internet au Togo, état des lieux » ont été aussi débattus.

Les discussions ont également porté sur « quelles stratégies pour encourager l’entrepreneuriat des jeunes dans le domaine des TIC, la participation des femmes et le développement de la production numérique au Togo ? » et sur « quelle stratégie pour l’aménagement numérique (internet haut débit) des collectivités locales ? ».

Ils ont fait le bilan de la déclaration de politique sectorielle du ministère des Poste et de l’Economie numérique sur « l’axe C » relatif au développement des infrastructures à l’horizon 2015.

Les participants ont passé en revue les défis de l’accès à l’internet dans les zones rurales et du cadre réglementaire sur le service universel. Ils ont parlé de l’impératif de renforcement des capacités en science, technologies et innovation.

M. Gakpé a précisé que ces genres de manifestation permettent de sensibiliser tous les acteurs afin de créer un environnement d’utilisation de l’internet qui profite à tout le monde afin de permettre aux communautés mêmes les plus reculées d’avoir les droits élémentaires que sont l’éducation, l’information et la communication pouvant les conduire au développement.

Le président d’Internet Society Togo, Gilbert Kavègé a rappelé que le Forum sur la gouvernance de l’internet a été initié par « le sommet mondial du système d’information et c’est à partir de là que tous les pays font leur forum relayé par un forum régional puis par un forum international ».

« Le forum est une occasion de faire connaître au public ce que contient l’internet, quelles sont ses bases et comment il est géré », a-t-il conclu.

TD/APS

Dans la même catégorie