LINA Submitting ‘Credible’ Budget, MFDP Admits Wage Parity, Not Civil Servant Pay Cut LINA Ensuing Prosecution Of Past ‘Corrupt’ Officials A Warning To Current LINA Pres. Weah Eulogizes Sen. Dagoseh, Signs Book Of Condolence AGP Gabon/Fixation du prix du transport : «C’est du seul ressort des pouvoirs publics !» AGP Gabon/Baccalauréat 2019 : Un démarrage comme sur des roulettes APS PRÉVALENCE CONTRACEPTIVE : UN TAUX DE 24 % AU SÉNÉGAL (UNFPA) APS LE PROCUREUR DE LA RÉPUBLIQUE INVITÉ À EXPLOITER LES 19 DOSSIERS REÇUS DE L’OFNAC APS ABDOULAYE BIBI BALDÉ MILITE POUR UNE BANQUE POSTALE APS JOJ DAKAR 2022 : IBRAHIMA WADE NOMMÉ COORDONNATEUR DU COMITÉ D’ORGANISATION APS CHEIKH AHMETH TIDIANE BÂ , NOUVEAU DIRECTEUR GÉNÉRAL DE LA CAISSE DES DÉPÔTS ET CONSIGNATIONS

A l’instar des autres Régions du pays, Maradi a célébré la Journée Nationale de la Femme Nigérienne


  15 Mai      72        LeaderShip Feminin (447), Société (50142),

   

Niamey, 15 Mai 2017 (ANP) – A l’instar des autres Régions du pays, Maradi a commémoré samedi, 13 mai la Journée Nationale de la Femme nigérienne, édition 2017, à Soura, Sarkin Galma, dans la Commune Urbaine de Tibiri-Gobir. Le thème retenu cette année, est « l’éducation et la formation des filles et des femmes garantissent  l’autonomisation économique de la femme pour un développement durable ».
L’affluence était grande, tellement cette fête a drainé du monde.
Dans son discours de lancement des festivités, le Gouverneur de la Région de Maradi, M. Zakari Oumarou a rappelé le contexte de l’institution de cette Journée, née de la marche historique du 13 mai 1991 au cours de laquelle, les femmes avaient exigé du Comité préparatoire de la Conférence Nationale souveraine une plus grande représentativité au sein des différentes commissions.
« Depuis lors, cette date est consacrée commémorative des manifestations afin de se partager les succès, les difficultés et dégager les principaux défis pour les prochaines années » a-t-il indiqué.
Parmi les acquis de cette marche historique, Zakari Oumarou a cité notamment l’adoption des textes déterminant les modalités de création, les missions et le fonctionnement des Centres de formation et de promotion féminine , la construction de Centres multifonctionnels pour les femmes dans certaines Régions , la formation en leadership, en entreprenariat et en genre et la création de plusieurs institutions de micro finance.
Malgré toutes les avancées enregistrées, le Gouverneur  estime que la situation des femmes nigériennes reste encore préoccupante. Pour preuve, le taux d’analphabétisme des femmes est estimé à 88% contre 72% chez les hommes avec des disparités très fortes entre les milieux rural et urbain ou moins d’une femme sur 20, est alphabétisée. Aussi, le taux de scolarisation des filles continue de baisser au fur et à mesure qu’on passe de l’enseignement de base au cycle secondaire et du secondaire au supérieur.
Le Ministère du Tourisme avait lui, choisi la commune de Dosso, pour organiser une mini-foire, désormais tournante, ayant  regroupé les Régions de Dosso, Tillabéry et Niamey.
Des  manifestations ont été également organisées dans les autres Régions du Niger, pour donner à cette fête un cachet spécial.
Dans un récent entretien accordé à notre Confrère ‘’Sahel-Dimanche’’ à l’occasion de  la commémoration de cette Journée, la Ministre de la Promotion de la Femme et de la Protection de l’Enfant, Mme Elback Adam Zeinabou Tari Bako, a declaré que son Département ministériel’’ a fait et continue de faire des actions d’appui à l’allégement des taches domestiques (moulins, décortiqueuses, charrettes asines, matériel aratoire), le renforcement des groupements féminins à travers des formations, l’accès au crédit et des sensibilisations sur les droits humains en général, et ceux des femmes et des filles en particulier.
AT/AMC/ANP/MAI 2017

Dans la même catégorie