AIP International/ Mastercard Global Outlook 2021 souligne la transition permanente vers le numérique (Rapport) AIP Un nouveau DGA au DC/BR de l’UEMOA AIP Législatives 2021: Le RHDP peine à désigner un candidat à Grabo AIP Inter/ Le SG de l’ONU nomme la Guinéenne Bintou Kéita à la tête de sa mission en RDC AIP Covid-19 : L’OIM équipe la police frontière de Ouangolodougou en matériel sanitaire ANG Cabo Verde/Camilo Leitão da Graça nomeado embaixador residente para a Guiné-Bissau ANG Política/ Colectivo de 18 partidos sem assento parlamentar pede veto do Presidente da República ao OGE/2021 ANG Politica/Governo extingue Comissão Instaladora da Autoridade Reguladora do sector de Combustíveis ANG Desporto / Federação de Futebol anuncia início da prova para próxima sexta feira ANG Greve/UNTG anuncia nova paralização na função pública para o próximo dia 18

A L’OM, PAPE GUÈYE S’EST ’’AFFRANCHI’’


  12 Janvier      9        Société (27293), Sport (4926),

   

Dakar, 12 jan (APS) – Le milieu de terrain français d’origine sénégalaise Pape Gueye, arrivé à Marseille (Ligue1) sur la pointe des pieds en provenance du Havre (Ligue 2), est passé de doublure à titulaire, son transfert se révélant être une bonne affaire pour le club phocéen.

Selon des médias français dont le Parisien, le milieu de terrain natif de la région parisienne devait s’inscrire dans une rotation à l’OM où le poste de sentinelle était dévolu à Boubacar Kamara, formé à l’OM et devenu entretemps un cadre de cette équipe la saison dernière.

En le faisant signer, il a été clairement indiqué au jeune footballeur de 21 ans que « son temps de jeu dépendrait de ses prestations et de ses entraînements », selon cette publication.

« Boubacar Kamara est ma sentinelle. Toi je peux t’utiliser à tous les postes du milieu devant la défense, relayeur, box to box. Voire à deux à côté de Kamara », écrit le journal, rapportant une conversation entre le technicien portugais de l’Om André Villas-Boas et sa jeune recrue.

Malgré la concurrence avec son jeune coéquipier du milieu, il a décidé de s’appuyer sur lui notamment pour son vécu dans les sélections françaises U18 et U19.

Au sein du vestiaire phocéen, le jeune Français né de parents sénégalais a aussi réussi à se faire accepter des autres cadres dont le capitaine Steve Mandanda qui le décrit comme quelqu’un de « discret, très respectueux et (qui) apprend vite ».

« Il est très apprécié de tout le reste du groupe », déclare Mandanda, originaire de la RD Congo, en faisant du jeune footballeur franco-sénégalais, qui semble peu touché par les conséquences de l’imbroglio autour de son transfert raté à Watford (Angleterre).

Alors qu’il était en fin de contrat au Havre, il a été dit qu’il avait signé un contrat avec le club anglais finalement relégué en Championship (D2 anglaise).

Une situation confuse qui lui a failli lui coûter son transfert à l’OM et que les juristes de l’OM ont fini de résoudre, à la grande satisfaction du staff du club du sud de la France où il est devenu titulaire.

Depuis, il continue de prendre ses marques aux côtés de Boubacar Kamara dans l’entrejeu de l’OM qui va jouer la SuperCoupe de France, ce mercredi, contre le Paris-Saint-Germain de l’international sénégalais, Idrissa Gana Guèye.

Le jeune milieu de terrain, en pleine ascension, a réussi à se faire un prénom dans le landerneau du football français, où le patronyme Guèye conduisait les commentateurs au milieu de terrain sénégalais du PSG.

De plus peut se prévaloir d’un prénom entré dans l’histoire du football français voire mondial par son glorieux aîné, Pape Diouf, devenu la première personnalité noire à présider aux destinées d’un grand club d’un championnat majeur de 2004 à 2009.

En Ligue 1, il y a certes Idrissa Gana Guèye et il y a eu Pape Diouf, l’ancien président de l’OM, mais les médias ont aussi appris à mieux connaître Pape Guèye, devenu un pion essentiel de son club et une recrue phare de Marseille.

En attendant, le milieu de terrain d’origine sénégalaise savoure son entente avec son coach, qui parle de lui comme d’un « joueur extraordinaire » qui, selon des proches, ne connaît que séances « d’entraînement, voiture et maison ».

Dans la même catégorie