MAP Liban : 80.000 enfants déplacés suite aux explosions de Beyrouth (ONU) MAP Zimbabwe : le nombre d’infections au coronavirus a doublé en deux semaines (ONU) MAP Covid-19: feu vert pour les festivals et les évènements culturels au Québec MAP Algérie : Effondrement de trois maisons et fissures dans une trentaine d’autres suite à un séisme à Mila APS DÉCÈS DU KHALIFE DE MÉDINA BAYE : MACKY SALL REÇOIT LES CONDOLÉANCES DE MUHAMMADU BUHARI VIA DES ÉMISSAIRES APS LA BAISSE DE LA CRIMINALITÉ S’EST POURSUIVIE EN JUILLET, SELON LA POLICE APS UN DE SES VOLONTAIRES ACCUSÉ D’ATTOUCHEMENTS SEXUELS, LA CROIX-ROUGE INVOQUE SES EFFORTS ET SON ACTION GNA Management of Bright SHS condemns act of violence GNA WASSCE: GES dismisses 14 students; interdicts three teachers for indiscipline GNA Parliament approves GH¢11.9 billion for government to meet public expenditure

ABDOULAYE DIOP, MINISTRE DE LA COMMUNICATION : « IL FAUT CONTINUER À ENCADRER LA PRESSE’’


  8 Décembre      18        Médias (1290),

   

Dakar, 6 déc (APS) – Le ministre de la Culture et de la Communication
Abdoulaye Diop souligne la nécessité de continuer à encadrer la
presse, même après le vote du code de la presse.

« L’Etat a signé le projet de décret sur les avantages et obligations
des entreprises de presse, en particulier le financement du service
public, le projet portant création d’un Fonds d’appui et de
développement de la presse qui sont au niveau du secrétariat général
du gouvernement », a-t-il dit, jeudi soir, lors de la plénière de
l’Assemblée nationale consacrée au vote du budget de son ministère
pour l’exercice 2020.

« Mais le plus important avant ces décrets, c’est qu’il faut qu’on
s’entende. Les meilleures décisions sont celles consensuelles », a
indiqué Abdoulaye Diop, réagissant aux interpellations des députés
dont 43 ont pris la parole lors de cette plénière.

Le code de la presse « a été discuté avec l’ensemble des acteurs. J’ai
signé il y a quelque jours l’arrêté portant création de la commission
nationale pour établir les cartes de presse », a dit Abdoulaye Diop.

Selon lui, cela « permettra de savoir qui est journaliste et qui ne
l’est pas. Cette commission va répondre à toutes ces questions »,
a-t-il expliqué, en réponse notamment à la députée de Mbour Sira
Ndiaye, selon qui « on ne sait pas qui est journaliste et qui ne l’est
pas ».

Le député Djibril War avait pour sa part déploré « la déliquescence de
la presse même s’il ne faut pas généraliser. Les règles les plus
élémentaires sont bafouées dans la presse. C’est comme une terreur ».

Concernant la problématique de la publicité mensongère relativement
notamment aux médicaments, le ministre de la Culture et de la
Communication annonce que le Conseil national de régulation de
l’audiovisuel (CNRA) « va passer en une haute autorité et cela
permettra d’avoir des pouvoirs plus étendus ».

Dans la même catégorie