ACP L’épidémie d’Ebola dépasse le cap de 1900 cas au Nord-Est de la près de 10 mois après sa déclaration AIP Côte d’Ivoire/ Don de kits d’accouchement aux mamans de la maternité du CHU de Yopougon MAP La Chambre des représentants poursuit l’institutionnalisation de la coopération avec les parlements africains sur la base d’une diplomatie solidaire (M. El Malki) ACP RDC: Les travaux de réparation des dragues d’Inga presque terminés, selon l’Ir Ngoyi AIP Côte d’Ivoire-PS Gouv 2019-2020/ Les villes doivent se soutenir dans leur développement (Ministre) ACP RDC: Trois missions d’observation électorale recommandent la révision de la loi électorale MAP Attaque contre une église dans le nord du Burkina Faso: trois morts ACP RDC: La DGM accorde deux mois aux étrangers en séjour irrégulier en RDC pour se mettre en ordre AIP Côte d’Ivoire/ Célébration éclatée des festivités socio-culturelles dans les maternelles de l’IEP de Niakara ACP Entrée en fonction du chef de la maison civile du Président de la République

Abdoulaye Diop préconise  »une nouvelle dynamique du digital work »


  28 Septembre      43        Téchnologie (937),

   

Dakar, 28 sept 2017 – (APS) – Le gouvernement doit travailler, de concert avec les collectivités locales et le secteur privé, à « une nouvelle dynamique pour favoriser le développement du digital work » auprès de la jeunesse sénégalaise, a préconisé, jeudi, à Dakar, le ministre de l’Emploi, de l’Insertion professionnelle et de l’Intensification de la main-d’œuvre, Abdoulaye Diop.

« Le savoir-faire et les compétences du numérique existent dans notre pays », ce qui doit amener l’Etat, les collectivités locales et le secteur privé à  »une nouvelle dynamique pour favoriser le développement du digital work auprès de notre jeunesse », a-t-il dit.

 »Bien au-delà des aspects techniques, la transformation digitale pose la question de la redéfinition du rôle de l’Etat, des collectivités locales et des entreprises », a expliqué Abdoulaye Diop à l’ouverture d’une  »journée d’échanges et de sensibilisation » du Conseil national du patronat (CNP).

Le ministre de l’Emploi, de l’Insertion professionnelle et de l’Intensification de la main-d’œuvre dit aussi être en phase avec les actions  »visant à sensibiliser les uns et les autres sur la transformation digitale et les mutations +emplois-métiers+ qu’elle engendre dans ce contexte de mondialisation ».

 »Face aux incubateurs numériques locaux, aux fonds d’investissement et de capital-risque régionaux, aux start-up génératrices de nouveaux emplois, les projets ne peuvent que revêtir le soutien de l’Etat », a-t-il souligné, avant d’annoncer la mise en place d’un « comité spécifique » pour la mise en œuvre des projets dédiés à ce secteur.

BK/ESF

Dans la même catégorie