APS Le partenariat public-privé,  »une alternative au financement des infrastructures » (PM égyptien) APS Mahawa Sémou Diouf installé comme président de la Cour de justice de l’UEMOA MAP Le CPS de l’UA adopte la «Déclaration de Tanger» sur la promotion du lien Paix-Sécurité-Développement et décide de la soumettre au Sommet de l’UA MAP RDC: L’ONU alerte sur la crise de la faim, la « plus grande » en Afrique MAP Afrique du Sud : Dix morts dans deux fusillades au Cap-Oriental ATOP Vo/ Santé : revue annuelle des activités 2022 du district sanitaire ATOP Kozah/ Promotion de l’entreprenariat : les opportunités offertes aux PME par la loi de finances 2023 expliquées aux entrepreneurs de la kara ATOP Visite du Président Faure Gnassingbé au Gabon : des questions bilatérales, régionales, continentales et internationales évoquées APS Hôpital Amath-Dansokho : plus de 10 000 consultations et 700 scanners réalisés en 2022 (directeur) AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Plus de 3000 actes d’insécurité en 2022 dans l’espace des sept pays ayant ratifié l’Initiative d’Accra

Accidents de la route en Afrique du Sud : Plus de 10 milliards de dollars perdus chaque année (ministre)


  9 Décembre      12        Securité (2415),

   

Johannesburg, 09/12/2022 -(MAP)- Près de 190 milliards de rands (plus de 10 milliards de dollars) sont perdus chaque année en Afrique du Sud à cause des accidents de la route, a révélé vendredi le ministre des Transports, Fikile Mbalula.

«Les automobilistes sont appelés à faire preuve d’une extrême prudence pendant la prochaine saison des fêtes, car les accidents de la route imposent un énorme fardeau financier à l’État», a déclaré M. Mbalula lors du lancement de la campagne de sécurité routière de la saison des vacances 2022.

Il a rappelé à cet égard que «plus de 90 % des accidents peuvent être directement attribués à l’élément humain, qui est invariablement lié à la violation du code de la route».

Soulignant que les autorités du pays restent déterminées à réduire le carnage sur les routes durant les prochaines semaines, le ministre a appelé les automobilistes et les piétons à «respecter les lois du pays afin de ne pas porter atteinte aux droits d’autrui d’utiliser l’espace routier partagé».

M. Mbalula a relevé à cet égard que le but de la campagne est «d’assurer la fluidité du trafic et de prévenir la conduite imprudente, les accidents, les blessures et les décès», signalant que la sécurité routière est une responsabilité collective.

Revenant sur les mesures mises en place pour lutter contre ce fléau, le ministre a fait savoir que les services compétents utiliseront une nouvelle technologie de reconnaissance automatique des plaques d’immatriculation afin de déterminer si les camions et les bus conforment à la réglementation routière.

Les autorités sud-africaines ont exprimé récemment leurs inquiétudes face à la recrudescence des accidents de la route meurtriers, notamment ceux impliquant des camions.

Selon des chiffres officiels, plus de 14.000 personnes sont tuées chaque année sur les routes du pays, coûtant à l’économie sud-africaine des milliards de dollars.

Dans la même catégorie