MAP M. Bourita à Bamako porteur d’un message d’encouragement, d’amitié et de solidarité APS UN PROJET D’ASSISTANCE SOUS FORME DE TRANSFERTS MONÉTAIRES CIBLE PLUS DE 145.000 PERSONNES DANS 12 DÉPARTEMENTS APS MACKY SALL : « LE TER VA DÉMARRER DANS LES PROCHAINS MOIS » AIP Côte d’Ivoire –AIP / Le journal  » l’Inter  » rafle le prix du meilleur organe de presse de la CAIDP ANP Des journalistes ouest-africains en formation sur la lutte contre les crimes économiques et financiers ANP Rencontre des Cadres de la Communication : Les participants recommandent un rehaussement des subventions allouées au secteur APS LE PRÉSIDENT SALL PRESSE LE GOUVERNEMENT D’ACCÉLÉRER LES RÉFORMES DANS PLUSIEURS SECTEURS APS AGROÉCOLOGIE : DES ORGANISATIONS PAYSANNES ET DE LA SOCIÉTÉ CIVILE PEAUFINENT LEUR CONTRIBUTION À LA POLITIQUE AGRICOLE NATIONALE APS MAGAL 2020 : SONATEL RENFORCE SA PRÉSENCE APS VERS UN ALLÉGEMENT FISCAL POUR LA PRESSE ET LE TOURISME SUR LA PÉRIODE 2020-2021

Accueil triomphal du principal du nouveau collège moderne de Katadji


  16 Septembre      9        Education (3577),

   

Tiassalé, 16 sept 2020 (AIP)- Le principal du nouveau collège moderne de Katadji, commune de Sikensi dans l’Agneby-Tiassa, a reçu le mardi 16 septembre 2020 un accueil des grands jours de la part de la communauté villageoise réunie pour la circonstance sous le préau qui fait office de place publique du village.

Pour le député de Sikensi-Gomon, chef de village de Katadji, Faustin Aboh, maître d’ouvrage de la cérémonie de présentation du principal Yala Coulibaly-Kpéa, « ce 15 septembre restera gravé dans la mémoire collective des habitants de Katadji  » parce qu’il marque l’ouverture officielle du collège moderne.

Cet établissement qui vient mettre fin à la souffrance des enfants de plus en plus jeunes, obligés de se réveiller tôt le matin pour parcourir plusieurs kilomètres afin de se rendre au lycée à Sikensi. De nombreux cas d’accidents mortels ont été déplorés. Le dernier en date est celui d’une petite fille qui a plongé le village dans l’émoi et la désolation « , a révélé Faustin Aboh.

Le directeur départemental de l’éducation nationale de Tiassalé, Béatrice Anoma, a salué l’initiative qui vise à retenir les enfants près des parents, mais plus encore à aider l’Etat à aider les communautés. Tout en indiquant que « c’est ensemble que nous pouvons faire avancer l’école ».

Le chef Faustin Aboh a rassuré le préfet quant à l’engagement et la détermination du village à tout mettre en œuvre pour réussir ce pari, surtout le logement qu’il a fait visiter est à la phase de finition.

Le collège moderne de Katadji reçoit pour cette rentrée scolaire 153 élèves de sixième.

Dans la même catégorie