AIP Côte d’Ivoire-AIP/ 500 femmes de Bouaflé sensibilisées à la citoyenneté et à la culture de la paix AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Présidentielle 2020 : L’ONG ADSR appelle les jeunes de Gagnoa à être des porteurs de paix AIP Côte d’Ivoire-AIP/Présidentielle 2020 : les structures RHDP d’Agboville en ordre de bataille APS UNIVERSITÉ DE THIÈS : LA GRÈVE DU SAES DANS LE ’’PROCESSUS DE MATURATION’’ D’UNE JEUNE UNIVERSITÉ (RECTEUR) APS DES ACTEURS DE LA FILIÈRE MIL FAMILIARISÉS À DE NOUVELLES VARIÉTÉS AMÉLIORÉES ET HYBRIDES DE L’ISRA ANP Des hommes des médias et des FDS outillés sur la gouvernance et la réforme du secteur de la sécurité ANP Le Président Issoufou Mahamadou inaugure la route Bagaroua-Illela MAP Côte d’Ivoire: le gouvernement examinera l’octroi à l’opposition d’un poste de vice-président à la Commission électorale MAP Côte d’Ivoire/présidentielle : 7 morts dans des heurts près d’Abidjan MAP Nigeria: des hommes armés tuent 20 villageois dans le nord-ouest

Adjoumani encourage Cargill dans sa dynamique de transformation du cacao


  7 Octobre      13        Agriculture (1606),

   

Abidjan, 07 oct 2020 (AIP)-Le ministre de l’Agriculture et du Développement rural, Kobenan Kouassi Adjoumani a encouragé mardi 06 octobre 2020, Cargill, le géant américain du négoce du cacao dans sa dynamique de transformation du cacao ivoirien, lors d’une visite de cette usine avec son collègue du Commerce et de l’Industrie, Souleymane Diarrassouba.

En avril 2017, Cargill a signé une convention avec le gouvernement ivoirien afin d’augmenter sa capacité de broyage de 50%, répondant ainsi à la vision du gouvernement de Côte d’Ivoire de broyer au moins 50% de sa production.

Le groupe a investi 72 milliards Fcfa pour une opération devant se dérouler en deux phases. La première consiste à augmenter la capacité de production du cacao en liqueur et la seconde phase consiste à investir dans une capacité de pressage de la liqueur en beurre tourtereaux et poudre à haute valeur ajoutée.

Procédant au lancement de la première phase de l’investissement, prévu pour être finalisé en mars 2021, et qui portera la capacité de transformation de 110.000 tonnes à 165.000 tonnes, le ministre Adjoumani a exprimé toute sa fierté au chocolatier d’accroître ses investissements en Côte d’Ivoire et les nombreux emplois créés.

Une centaine d’emplois directs, 500 employés quotidiens sur le site, et 450 prestataires sur le site de construction seront créés au terme du projet.

L’objectif assigné par le président Alassane Ouattara est de pousser à la transformation locale d’au moins 50 % de la production du cacao. Depuis 2017, le gouvernement a conclu des accords avec les opérateurs pour les inciter à accroître la transformation.

L’ambition de la Côte d’Ivoire est d’atteindre une capacité de broyage de 942 246 tonnes à l’horizon 2022. La capacité de broyage actuelle est de 800.000 tonnes pour 604. 000 tonnes de fèves transformées en fin 2019.

Dans la même catégorie