MAP Maroc-Afrique : La démarche marocaine puise substance et ambition dans une africanité de responsabilité, d’altruisme et de partage (M. Amrani) AIP La fourniture de l’eau courante rétablie à Tabou AIP Un nouveau plan d’urbanisme d’Issia présenté au Conseil municipal AIP Des lunettes pharmaceutiques offertes à des populations de Soubré AIP La Côte d’Ivoire s’engage à éradiquer la rage à l’horizon 2030 AIP Des drogues et produits pharmaceutiques incinérés à San Pedro AIP Renouvellement du parc automobile : 32 véhicules pour les régions du Worodougou et du Béré AIP Abdourahmane Cissé offre un établissement de six classes aux populations de Port-Bouët MAP Bulletin quotidien d’informations économiques africaines MAP Revue de la presse quotidienne internationale africaine (RPQI-Afrique)

Affi N’Guessan appelle l’opposition ivoirienne à l’unité pour une alternance démocratique et pacifique


  26 Août      5        Société (23176),

   

Abidjan, 26 août 2020 (AIP) – Le Président du Front populaire ivoirien (FPI), Pascal Affi N’Guessan, candidat de son parti à l’élection présidentielle de 2020, appelle l’opposition ivoirienne à se rassembler pour « engager la bataille pour l’alternance démocratique et pacifique ».

« Je lance un appel solennel à l’endroit de tous ceux qui se réclament de l’opposition. Mettons de côté toutes nos querelles intestines. Elles sont mineures et secondaires par rapport à l’intérêt général. C’est ensemble que nous devons engager la bataille pour une alternance démocratique et pacifique dans notre pays. » a déclaré M. Affi, lors d’une conférence de presse, mardi 25 août 2020, au siège de son parti.

Pour le leader du FPI, les partis de l’opposition ont l’obligation de se rassembler. « La volonté individuelle de chacun d’entre nous d’être président de la République ne doit pas primer sur l’intérêt général », a-t-il dit. La politique est aussi un sport. On peut gagner comme perdre, on ne peut pas exclure l’échec de la politique. Je suis persuadé que cette année est notre année », a-t-il indiqué.

Il a réitéré son opposition à la candidature du Président Alassane Ouattara à cette élection, tout en s’en remettant au Conseil constitutionnel qui devra trancher sur l’éligibilité ou non du chef de l’Etat.

« J’exhorte les populations, du nord au sud, à ne pas succomber à la tentation et aux appels à des affrontements intercommunautaires. Les personnes qui attisent le feu ne sont heureusement pas les porte-paroles des communautés et des partis politiques dont elles se réclament », a-t-il également affirmé.

Le président du Front populaire ivoirien (FPI), Pascal Affi N’Guessan, a été désigné, samedi 1er aôut 2020 à Abidjan, par près de 13.000 délégués, lors du cinquième congrès extraordinaire éclaté de ce parti, comme le candidat de leur formation politique à l’élection présidentielle d’octobre 2020.

(AIP)

Dans la même catégorie