AGP TPI de Dixinn : une victime de Kidnapping confrontée à ses présumés ravisseurs AGP Environnement : le ministre Oyé Guilavogui favorable à la réinstauration de la loi Fria en Guinée AGP MTP : le ministre Moustapha Naïté se dit « satisfait » de l’évolution des travaux au Foutah ANP Validation technique d’une étude pour la réhabilitation de l’ANP pour quelque 542 millions de FCFA ANGOP Funérailles de Jonas Savimbi ont lieu en Juin ANGOP L’Angola compte sur le soutien du Portugal dans le secteur de l’aquaculture ACI LES FIDELES DE L’EGLISE CATHOLIQUE EXHORTES A GARDER LA DIMENSION DE LA PRIERE CONFIANTE ET SILENCIEUSE ACI LE GOUVERNEMENT INVITE A SURMONTER LA CRISE FINANCIERE ACI LE GUICHET UNIQUE, GAGE DE LA TRACABILTE DES RECOUVREMENTS DES RECETTES MUNICIPALES ABP Message à la Nation après les législatives du Président Talon.

Africités 2015: La présidente du Réseau des Femmes Elues Locales Africaines rend hommage à l’action inlassable de SM le Roi en faveur de l’Afrique


Rabat, 01 déc. 2015 (MAP) – Mme Célestine Ketcha Courtès, élue mardi à Johannesburg présidente du Réseau des Femmes Elues Locales Africaines (REFELA), a rendu un vibrant hommage à SM le Roi Mohammed VI pour Son action inlassable en faveur du développement en Afrique.

Le Maroc, sous la conduite du Souverain, ne cesse de mettre en place des projets innovants qui permettent à l’Afrique de se libérer du stéréotype du parent pauvre de la communauté internationale, a déclaré à la MAP Mme Ketcha Courtès en marge de la cérémonie de son élection.

Le Maroc est aujourd’hui la plaque-tournante des idées novatrices qui vont permettre à l’Afrique de prendre sa place et bénéficier de ses diverses richesses et ressources, a-t-elle dit, soulignant que le Royaume est un véritable laboratoire de projets pilotes et novateurs qui permettent à l’Afrique de sortir de la pauvreté.

« Je suis très fière du Maroc et de l’image que le Royaume projette sur l’Afrique « , a-t-elle ajouté.

La nouvelle présidente du réseau africain n’a pas manqué de rappeler le rôle clef joué par le Maroc pour la création du REFELA.

En effet, l’instance a été créée à l’issue du premier forum des femmes élues locales d’Afrique, qui s’est tenu à Tanger en 2011.

Dans une allocution suite à son élection, Mme Ketcha Courtès avait tenu à exprimer sa gratitude à SM le Roi et au Maroc pour avoir ouvert la voie à la création du REFELA.

« Grâce à l’action du Maroc, le réseau dispose d’une place au sein de l’organisation des Nations-Unies et nous nous sommes imposés en tant qu’interlocuteur de l’Union européenne » , a-t-elle dit, soulignant le rôle des femmes dans le développement de l’Afrique.

Lors de sa réunion en marge du 7ème Sommet africain des gouvernements locaux (Africités 2015), qui se tient actuellement dans la capitale économique sud-africaine, le REFELA a également décidé de désigner sa présidente fondatrice, Mme Milouda Hazeb, au poste de présidente d’honneur.

Composé de femmes élues locales des cinq grandes régions africaines (Afrique du Nord, Afrique de l’Ouest, Afrique de l’Est, Afrique centrale et Afrique australe), le réseau délibère sur tous les sujets intéressant les femmes élues locales ainsi que sur les questions qui concernent la gouvernance locale en général.

AO—-BI.
KN.

Dans la même catégorie