AIP Côte d’Ivoire: Un Comité d’experts réfléchit sur le programme du MASA 2020 APS PACASEN : UN ÉLU DEMANDE QUE LES FONDS SOIENT DISPONIBLES À TEMPS APS LOUGA : 98% DES HABITANTS ONT ACCÈS À L’EAU POTABLE (DIRECTEUR SDE) APS LE BEC-DE-LIÈVRE, UNE MALADIE « SOUS-ÉVALUÉE » AU SÉNÉGAL (CHIRURGIENNE) GNA Chinese company ordered to stop operation after woman got electrocuted GNA IMMILAC holds induction ceremony and end of year get-together GNA African governments must prioritise agro-ecology in climate change strategies MAP Kenya: Arrestation à Mombasa d’un puissant homme d’affaires en possession d’un kilogramme d’héroïne MAP Une quarantaine de pays africains participent à la Conférence ministérielle africaine sur l’appui de l’Union Africaine au processus des Nations Unies sur le différend régional au sujet du Sahara marocain, prévue demain à Marrakech APS MODERNISATION DES MARCHÉS : L’UNACOIS-JAPPO RAPPELLE LES INSTRUCTIONS DU CHEF DE L’ETAT

Afrimalin, un nouvel acteur du e-commerce africain 


  16 Septembre      43        Innovation (317), Téchnologie (909),

   

Dakar, 16 sept 2016 (APS) – Un nouveau site de petites annonces basé à Conakry et Dakar vient de démarrer ses activités dans huit pays africains francophones, avec l’ambition d’offrir aux particuliers et professionnels, « une solution gratuite pour connecter directement vendeurs et acheteurs locaux », apprend-on des promoteurs de cette start-up technologique lancée jeudi.

Afrimalin (www.afrimalin.com) se présente comme un nouvel acteur du e-commerce qui offre à ses cibles « une solution gratuite pour connecter directement vendeurs et acheteurs locaux ».

« Afrimalin est pilotée par une équipe de direction africaine, composée de talents de la scène numérique du continent : Mamadou Niane, co-fondateur et directeur des opérations d’Afrimalin ; Abdourahamane Diallo, directeur de la communication et du marketing ; Mohamed Mbaye, directeur IT ; Ousmane Cissé, responsable IT », peut-on lire dans un communiqué reçu de ses promoteurs.

Ils notent que le nouveau site « s’adresse prioritairement aux 20-45 ans de la classe moyenne et aux opérateurs économiques locaux » et est déjà disponible dans huit pays représentant 200 millions d’habitants et 26 millions d’internautes (Bénin, Burkina Faso, Cameroun, Côte d’Ivoire, Mali, République de Guinée, République démocratique du Congo, Sénégal).

« Afrimalin est une première porte d’entrée vers le digital pour de nombreux vendeurs africains », explique Mamadou Niane, co-fondateur et directeur des opérations d’Afrimalin.

« Les consommateurs en Afrique ont des besoins spécifiques. En plus de vouloir bénéficier des meilleurs services, les utilisateurs veulent que les solutions soient conformes à leur style de vie et fassent référence à leur quotidien », ajoute-t-il dans des propos rapportés par le communiqué.

« D’ici 2025, Internet devrait contribuer à 10% du PIB africain. Les revenus liés au e-commerce devraient dépasser les 60 milliards d’euros annuels. L’Afrique francophone représente un tiers de ce marché et possède un potentiel très élevé », poursuit M. Niane, faisant part de la volonté de Afrimalin d’accompagner cette dynamique économique.

Dans la même catégorie