NAN Minimum wage: Nigerians react to disparity between federal, state workers NAN 29 governorship candidates sign peace accord in Kano AIB Burkina/Putsch 2015 : «Je n’ai jamais été l’envoyé du général Diendéré» (Sergent-chef Roger Koussoubé) AIB Burkina : une association demande la suppression des cotisations APE GNA Nana Bosoma central market turns « Sodom and Gomorrah » GNA Management of Ankobra Beach resort clears Ankobra river bank GNA Vice President Bawumia attends World Economic Forum GNA GSAand Nestlé Ghana Ltd sign strategic partnership agreement AGP Mamou: suspension et report de la mise en place du conseil communal de Ouré-Kaba suite à un malentendu entre élus du RPG AGP Ville de Conakry: la journée de participation citoyenne  » Conakry Ville Propre » aura lieu le samedi 26 janvier 2019

Afrique de l’Ouest : Lancement à Abidjan du projet « 50 millions de femmes ont la parole »


Rabat, 15/05/2018 (MAP) – Un atelier de lancement d’un projet ouest-africain d’autonomisation de la femme baptisé « 50 million Women Speak Platfom » ou « 50 millions de femmes ont la parole » s’est ouvert, mardi dans la capitale économique ivoirienne Abidjan.

« Les femmes entrepreneures demeurent confrontées à des obstacles liés au genre, notamment la faiblesse d’instruction, de formation entrepreneuriale et des droits de propriété qui les empêchent de disposer de garanties et d’actifs tangibles », a expliqué la Commissaire des affaires sociales et Genre de la Communauté économique et des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) Madame Siga Fatima Jagne.

Mme Siga a souligné que ces barrières juridiques compromettent leurs activités économiques et culturelles et entravent leur avancée dans les affaires.

De manière pratique, le projet « 50 millions de femmes ont la parole » offrira aux femmes entrepreneures une plateforme de réseautage qui les reliera les unes aux autres », a-t-elle ajouté.

Pour sa part, le représentant résidant de la CEDEAO en Côte d’Ivoire, Babacar Carlos Mbaye, a fait remarquer que « lorsque 50 millions de femmes arriveront, en Afrique, à se parler et à échanger sur leurs opportunités d’affaires, des pas de géant seront franchis et nous assisterons beaucoup mieux à leur autonomisation économique et financière ».

« 50 million Women Speak Platform » est un projet financé par la Banque africaine de Développement à hauteur de 8 milliards de FCFA sur 3 ans en partenariat avec la Communauté des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO), le Marché Commun de l’Afrique d’orientale et Australe (COMESA) et la Communauté de l’Afrique de l’Est (EAC).

Il vise à faciliter l’autonomisation des femmes à travers la création d’une plateforme virtuelle pour le réseautage et le partage d’informations dans le but d’améliorer leur capacité d’accès à l’information financière et non financière.

Dans la même catégorie