APS SENEGAL-ECONOMIE-LEGISLATIONS / Des journalistes sensibilisés sur les mécanismes alternatifs de règlement des litiges économiques et financiers AIB Burkina : 2024, une année d’espoir pour la reconquête totale du territoire. MAP Sénégal: démantèlement de nombreux sites d’orpaillage dans l’Est du pays MAP Présidentielle au Sénégal: la date du 2 juin a été proposée après examen de toutes les contraintes (ministre de l’Intérieur) MAP Nairobi: Participation active du groupe OCP à l’ANUE-6 MAP Afrique du Sud: trois morts dans une fusillade à Johannesburg (police) MAP Burkina : 2024, une année d’espoir pour la reconquête totale du territoire (ministre) MAP Soudan: La Mission onusienne achève son retrait MAP Le président nigérian inaugure la deuxième ligne du train urbain de Lagos MAP Sénégal: création d’un front commun pour la tenue de la présidentielle avant le 2 avril

Afrique de l’Ouest: Le sommet de la CEDEAO demande des transitions à court terme


  10 Décembre      25        Monde (1823),

 

Abuja, 10/12/2023 (MAP) – La Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO), dont les chefs d’Etat se sont réunis dimanche en sommet à Abuja au Nigeria, a réclamé des « transitions à court terme » vers des régimes civils.

Le président nigérian Bola Tinubu, qui préside la CEDEAO, a appelé à « renouer le dialogue avec les pays sous régime militaire avec des transitions planifiées réalistes et à court terme ».

Sur les quinze pays membres de la CEDEAO, quatre sont dirigés par des militaires, à savoir le Mali (depuis 2021), la Guinée (2021), le Burkina Faso (2022) et le Niger (2023).

En août, les membres du bloc régional s’étaient réunis de manière exceptionnelle après le « coup d’Etat » ayant renversé le président élu du Niger, Mohamed Bazoum, le 26 juillet.

L’Organisation avait imposé de lourdes sanctions économiques et financières au Niger et menacé d’intervenir militairement pour rétablir l’ordre constitutionnel, ce qu’elle n’a finalement pas fait.

La secrétaire d’État adjointe américaine aux Affaires africaines, Molly Phee, a été conviée à participer aux discussions du sommet d’Abuja visant à trouver des moyens pour soutenir « le retour d’un régime démocratique au Niger et la sécurité au Sahel ».

Dans la même catégorie