ANP Le Gouverneur de Tahoua reçoit le prix remporté par le lutteur Noura Hassan ANP Assemblée générale élective de l’association régionale de football de Dosso « Abdou Boubacar dit Siddo réélu pour un mandat de quatre ans » MAP Dialogue national: Macky Sall va recevoir les 19 candidats à la présidentielle et les recalés lundi (officiel) MAP Trophée Hassan II/Coupe Lalla Meryem de golf : LL.AA.RR le Prince Moulay Rachid et la Princesse Lalla Meryem président la cérémonie de remise des prix MAP Abuja: La CEDEAO décide de lever des sanctions contre le Niger MAP Sénégal: Plusieurs personnes manifestent dans le calme à Dakar pour réclamer la tenue de la présidentielle MAP RDC: Trois morts dans une altercation entre la police et les Bena-Mwembia MAP Togo: Le président décale la date des élections législatives d’une semaine MAP Ligue des champions d’Afrique (Groupe B/5e journée): Victoire du Wydad de Casablanca sur Jwaneng Galaxy par 1 à 0 MAP Abuja: Sommet extraordinaire de la CEDEAO sur la situation politique et sécuritaire dans la région

Afrique du Sud: 3300 soldats déployés pour lutter contre les mineurs illégaux (Président)


  8 Novembre      20        armée (299),

 

Johannesburg, 08/11/2023 -(MAP)- Trois mille trois cents soldats sud-africains ont été déployés durant les six derniers mois dans les différentes régions du pays pour lutter contre les activités criminelles liées à l’exploitation minière illégale, a révélé le Président Cyril Ramaphosa.

Dans une lettre adressée à la présidente de l’Assemblée nationale, Nosiviwe Mapisa-Nqakula, et au président du Conseil national des provinces, Amos Masondo, M. Ramaphosa a souligné que les membres de la Force de défense nationale (SANDF) resteront déployés sur le terrain jusqu’en avril 2024.

Soulignant que cette mission coutera près de 500 millions de rands (27 millions de dollars), il a expliqué que la SANDF « servira en coopération avec la police afin de prévenir et combattre la criminalité et de maintenir l’ordre public dans le cadre de l’opération Prosper ».

En octobre, M. Ramaphosa a annoncé la prolongation du déploiement de 880 soldats avec une somme estimée à 110 millions de rands (près de 6 millions de dollars).

La détérioration de la situation sécuritaire et socio-économique en Afrique du Sud offre un terrain propice à toutes sortes d’activés illégales dans le pays, y compris l’exploitation minière clandestine pratiquée par des mineurs qui sèment la peur au sein des communautés proches des sites miniers.

Les meurtres liés aux conflits et aux règlements de comptes entre gangs de mineurs illégaux sont très récurrents dans la nation arc-en-ciel. Mais durant les dernières années, ces crimes ont pris une tournure plus alarmante en visant les populations locales.

L’Afrique du Sud est l’un des pays les plus dangereux au monde. La criminalité continue de s’y aggraver, avec un taux de meurtres, attaques à main armée, enlèvements, viols et autres crimes supérieur à la majorité des autres pays du monde.

Dans la même catégorie