AIP Présidentielle 2020: Anoblé mobilise un faubourg de San-Pedro pour Ouattara AIP Présidentielle 2020: Ly Ramata explique les raisons du choix du candidat Alassane Ouattara le 31 octobre AIP Présidentielle 2020: Le RHDP invite ses militants de Téhini à voter massivement pour Ouattara AIP Présidentielle 2020 : La CEI salue l’esprit d’anticipation du corps préfectoral de la Nawa MAP Côte d’Ivoire/Présidentielle : Ouattara confiant, KKB en outsider ANP Le Niger célèbre le Mouloud 1442 dans la nuit du 28 au 29 octobre dans le respect des mesures anti-COVID MAP Bulletin de l’écologie de l’Afrique MAP Revue de la presse quotidienne internationale africaine (RPQI-Afrique) MAP L’UA profondément préoccupée par la menace croissante que le terrorisme fait peser sur la paix et la sécurité en Afrique MAP Bulletin quotidien d’informations économiques de l’Asie-Océanie

Afrique du Sud : arrestation de plus de 1.900 candidats à l’immigration clandestine en septembre


  2 Octobre      4        Migration (244),

   

Johannesburg, 02/10/2020 (MAP)- Plus de 1.900 candidats à l’immigration clandestine ont été arrêtés en Afrique du Sud après avoir franchi les frontières avec le Zimbabwe en septembre, ont indiqué vendredi les Forces nationales de défense sud-africaines (SANDF).

« Presque quotidiennement, des individus traversent illégalement la frontière séparant le Zimbabwe et l’Afrique du Sud », a dit le porte-parole de la SANDF, Jaco Theunissen, notant que le chiffre enregistré en septembre donne un aperçu sur le nombre de personnes qui entrent dans le pays.

L’Afrique du Sud a officiellement ouvert ses frontières, jeudi, après plus de six mois de fermeture décidée dans le cadre des efforts du gouvernement à freiner la propagation du coronavirus.

Suite à cette décision, les problèmes de gestion des frontières ont refait surface, avec un grand nombre de ressortissants étrangers essayant d’accéder au territoire sud-africain à travers au moins 18 points d’accès terrestres avec les pays voisins.

Jeudi, des centaines de Zimbabwéens ont été arrêtés alors qu’ils tentaient de faire passer des produits de contrebande vers l’Afrique du Sud en traversant la barrière frontalière endommagée de Beitbridge (Nord).

Cette barrière frontalière érigée récemment sur 40 km entre les deux pays d’Afrique australe, a coûté près de 37 millions de rands. Elle a été remise en question par l’opinion publique après avoir été vandalisée et pillée à plusieurs reprises.

Dans la même catégorie