ANGOP Covid-19 : Angola regista 207 recuperados e 68 novos casos APS THIÈS : ’’ESPACE NDUGU’’, UN PROJET POUR MODERNISER LE PETIT COMMERCE DANS LES QUARTIERS APS HAUSSE DES CAS DE COVID-19 : MACKY SALL DEMANDE LE RENFORCEMENT DES CONTRÔLES SYSTÉMATIQUES DU PORT DU MASQUE AIP La GESTOCI teste son dispositif de sécurité sur ses installations AIP Le nouveau directeur régional de l’Enseignement technique et de la Formation professionnelle veut accompagner les responsables d’établissement AIP le gouvernement burkinabé estime a hauteur de 113 millions d’euros le soutien de l’union européenne AIP Plus de 2200 nouvelles cartes nationales d’identité disponibles à Dimbokro AIP Bientôt des logements pour les agents des Eaux et Forêts à Songon GNA Rebecca Foundation funds Okaikoi South Ultramodern Community Library APS UNE STRATÉGIE NATIONALE POUR LA RÉDUCTION DES RISQUES DE CATASTROPHE EN GESTATION

Afrique du Sud : Contraction de 2,8 pc de l’industrie minière en septembre


  16 Novembre      6        Economie (10425),

   

Johannesburg, 16/11/2020 -(MAP)- Le rythme de la contraction de la production minière annuelle en Afrique du Sud s’est accéléré en septembre dernier, la production ayant chuté de 2,8% en raison de la baisse de la production de minerai de fer et de chrome, révèlent des données de l’Agence sud-africaine des statistiques publiées lundi.

En glissement annuel, la production minière a baissé de 29,8 % et ce, malgré la levée du confinement, la plupart des opérations minières n’ayant pas encore retrouvé leur rythme normal.

L’industrie minière en Afrique du Sud contribue à environ 7% du PIB, mais sa part est en baisse constante ces dernières années, confrontée à des problèmes tels que l’approvisionnement en électricité peu fiable et coûteux.

Le secteur minier sud-africain subit toujours les effets de la pandémie de Covid-19. Après la baisse historique de 47,3º% enregistrée en avril dernier en raison du confinement, la production minière a encore chuté de 29,8% en glissement annuel pour le compte du mois de mai.

Le fonctionnement à capacité réduite de la plupart des exploitations minières conjugué à la baisse de la demande mondiale seraient responsables de cette nouvelle contre-performance, explique-t-on de même source.

Selon l’agence des statistiques, la production de minerai de fer a baissé de 66,3º% alors que celle des métaux du groupe de platine a connu une baisse de 27,3º% et le manganèse (-45,5º%).

Dans la même catégorie