AGP GABON: Ouverture à Libreville d’un symposium international sur la protection de l’écosystème marins et côtiers MAP L’adoption d’une position africaine unie en matière de migration, renforcera le plaidoyer du continent devant les instances internationales (Mme Bouayach) APS UN MÉMORANDUM DE COOPÉRATION POUR PROMOUVOIR LA TOLÉRANCE ET LA PAIX APS HAUSSE DE 0, 3 % DU COÛT DE CONSTRUCTION DES LOGEMENTS NEUFS (ANSD)  NAN Recruitment: Complaints from applicants resolved, says customs spokesperson NAN FG inaugurates 11 strategic documents on reproductive health services APS CAN 2019 ET 2021: LA RTS DÉTENTRICE EXCLUSIVE DES DROITS DE RETRANSMISSION, LA PORTE CEPENDANT OUVERTE À D’AUTRES (DG UAR) APS L’UAR VEUT MAINTENIR LES DROITS DE RETRANSMISSION DES CAN 2019 ET 2021 « À UN NIVEAU ABORDABLE » (DG) APS COUR DES COMPTES : SEPT NOUVEAUX MAGISTRATS INSTALLÉS MAP Ouganda : 150 millions USD de la Banque mondiale pour un plan d’aide aux réfugiés

Afrique du Sud: La confiance des investisseurs à son niveau le plus bas depuis 7 mois


  10 Avril      73        Economie (23353),

   

Rabat, 10/04/2019 (MAP)- La confiance des investisseurs dans les perspectives de l’économie sud-africaine a reculé, en mars dernier, à son niveau le plus bas depuis 7 mois, a indiqué mercredi la chambre sud-africaine du commerce et de l’industrie (SACCI).
Selon la chambre, l’indice de confiance a atteint 91,8 points en mars dernier contre 93,4 points un mois auparavant.
Cette baisse est due aux opérations de coupure du courant mises en œuvre par la compagnie nationale d’électricité (ESKOM) depuis février dernier. Selon SACCI, ces coupures sont les plus graves dans le pays depuis 10 ans.
Ces délestages interviennent suite aux dysfonctionnements au niveau de la production d’Eskom, frappée par une grave crise financière. La dette de la compagnie s’élève à environ 30 milliards de dollars.
Cette crise de l’électricité vient aggraver le ralentissement économique dont souffre l’Afrique du Sud depuis plus de cinq ans.
Cette semaine, le Fonds monétaire international (FMI) et la Banque mondiale (BM) ont revu à la baisse leurs prévisions de croissance pour l’économie sud-africaine en 2019.
Le FMI estime que le Produit intérieur brut sud-africain devra enregistrer une croissance de 1,2 pc en 2019 contre une prévision initiale de l’ordre de 1,4 pc.
Pour sa part, la BM s’attend à une croissance de 1,3 pc en 2019 contre 1,8 pc prévu initialement.

Dans la même catégorie