AIP Côte d’Ivoire/ L’amnistie est une « opportunité à ne pas galvauder » (Porte-Parole du gouvernement) ATOP Rencontre nationale de l’academie politique des femmes leaders et remise de certificats aux academiciennes du cycle 2018 ATOP Les trois meilleurs projets beneficient chacun d’une subvention de 1.500.000 fcfa ATOP LE GTFJPS-OAS en réunion pour renforcer la synergie d’actions inter-Etats AIP Côte d’Ivoire / Le village de Blahou (San Pedro) désormais électrifié AIP Côte d’Ivoire / 306,8 milliards de FCFA approuvés par la BOAD au premier trimestre 2018 AIP Côte d’Ivoire / La question de l’énergie solaire au centre des 45 ans de la BOAD GNA Parents should encourage children to pursue higher education – chief GNA Churches urged to complement government’s efforts in skills training GNA UNFPA holds sexual education for youth of James Town

Afrique du Sud: La confiance des investisseurs de nouveau en berne sur fond d’une dégradation continue de la situation économique du pays


  12 Septembre      12        Economie (20144), Photos (19110),

   

Rabat, 12/09/2018 (MAP)- L’indice de la confiance des investisseurs dans les perspectives d’avenir de l’économie sud-africaine a de nouveau enregistré une baisse au mois d’août dernier, un affaiblissement qui traduit la situation économique peu confortable de ce pays le plus industrialisé du continent africain.

L’indice (BCI), élaboré par la chambre de commerce sud-africaine, s’est établi à 90,5 points au mois d’août contre 94,7 points en juillet.

Cet affaiblissement intervient suite au déclin des exportations des marchandises, la baisse de la valeur de la monnaie sud-africaine, le rand, et la hausse de l’inflation, explique la chambre.

Le rand a perdu environ 16 pc de sa valeur par rapport au dollar américain depuis janvier dernier, au moment où l’inflation a atteint 5,1 pc.

Rappelons que l’indice de la confiance des investisseurs a atteint son plus haut niveau en janvier dernier dans le sillage de l’élection de Cyril Ramaphosa, en décembre 2017, à la tête du Congrès National Africain (ANC, au pouvoir depuis 1994) en remplacement du très controversé Jacob Zuma.

Cependant, l’élan d’espoir suscité par la montée en force de Ramaphosa s’est vite évaporé sous le coup d’une grave crise économique et sociale, encadrée par un ralentissement économique qui dure depuis des années.

La chambre de commerce sud-africaine souligne, dans ce contexte, que l’environnement positif ayant accompagné l’arrivée au pouvoir de Ramaphosa a cédé à l’incertitude.

Cette situation a porté atteinte à l’image de l’Afrique du Sud en tant que destination des investissements, déplore la chambre.

Dans la même catégorie