GNA One dead, three injured in Volta Region secessionist disturbance AIP Visite d’Etat dans la Marahoué : Plaidoyer pour un appui technique et financier aux femmes du vivrier de Zuénoula AIP Alassane Ouattara invite les jeunes au travail pour consolider la paix AIP Identification: Le DG de l’ONECI à Bouaké pour s’enquérir de la situation de l’opération sur le terrain AIP Le secrétaire d’État chargé du service civique vante les mérites de son département AIP Des blogueuses se forment à la prévention des discours de haine sur les réseaux sociaux AIP La coordination RHDP du Kabadougou lance sa précampagne AIP Deux comités de veille et de prévention des conflits installés à Bondoukou APS DES JEUNES PÉPITES DE LA CAN U17 COMMENCENT À QUITTER LEUR NID APS BAISSE DE PLUS DE 50 % DES NOUVEAUX CAS DE COVID DANS AU MOINS 6 PAYS AFRICAINS

Afrique du Sud : la reprise de l’économie nécessitera plusieurs années (Économistes)


  8 Septembre      11        Economie (9744),

   

Johannesburg, 08/09/2020 (MAP)- La reprise de l’économie sud-africaine nécessitera plusieurs années après a voir été fragilisée par l’impact de la crise sanitaire du coronavirus, ont estimé mardi des économistes sud-africains.

« L’économie sud-africaine ne devrait retrouver son niveau d’avant la Covid-19 qu’à partir de l’exercice 2023/24 », a indiqué Sanisha Packirisamy, économiste chez le cabinet de conseil Momentum Investments, notant que le PIB du pays devrait se contracter de 8,1% cette année.

Plus tôt dans la journée, le département de la statistique sud-africain (Stats SA, gouvernemental), avait annoncé que le PIB sud-africain s’est contracté de 51% durant le 2ème trimestre de 2020, principalement en raison de l’impact du confinement strict, mis en place par les autorités sud-africaines pour faire face à la propagation du coronavirus.

Il s’agit de la quatrième baisse consécutive de l’économie sud-africaine. Le PIB de ce pays d’Afrique australe, qui compte parmi les pays les plus industrialisés en Afrique, avait enregistré un recul de 0,8%, 1,4% et 2% respectivement aux troisième et quatrième trimestres 2019 et au 1er trimestre 2020.

A cet effet, Packirisamy a exprimé sa surprise quant à cette contraction drastique de l’économie du pays durant la période du confinement, notant que les prévisions initiales tablaient sur une baisse de 45%.

Dans ce contexte économique morose, « de nombreuses entreprises ont du fermer leurs portes et le taux de chômage n’a cessé de grimper, ce qui risque de nuire à la croissance prévue pour l’année prochaine, notamment après les coupures électriques récurrentes opérées dernièrement par la compagnie publique Eskom », a signalé Packirisamy.

Même son de cloche chez Reza Hendrickse, l’économiste au sein du cabinet PPS Investments, qui a souligné le confinement strict mis en place à partir de fin mars dernier a eu un impact grave sur l’économie de ce pays d’Afrique australe.

« Malheureusement, les perspectives de croissance à long terme, qui étaient faibles même avant la Covid-19, se sont davantage détériorées », a-t-il déploré.

Selon des chiffres officiels, l’économie sud-africaine devrait baisser de 7,2% en 2020 alors que la dette atteindra 81,8% du PIB.

Dans la même catégorie