APS COVID-19 : LE SOUTIEN DE LA FAMILLE DU FOOTBALL ESTIMÉ À PLUS DE 109 MILLIONS DE FRANCS (COMMUNIQUÉ) ANGOP Executivo « baixa » preço de venda de diamantes ANGOP COVID-19: Polícia impede entrada ilegal de 19 cidadãos da RDC ANGOP Executivo reduz ministérios de 28 para 21 APS VERS UN PARTENARIAT ‘’BÉNÉFIQUE’’ ENTRE LE COSEC ET L’APS APS COVID-19 : LES SOCIÉTÉS DE LIVRAISON S’ADAPTENT AUX NOUVELLES MESURES APS COVID-19 : UN SÉNÉGALAIS S’ILLUSTRE DANS LA LUTTE CONTRE LA PANDÉMIE EN ITALIE ANG Decretado Estado de Emergência na Guiné-Bissau ANG Comunidade internacional disponibiliza 16 milhões de dólares para combater coronavirus ANP La pandémie du COVID 19 : Le Président de la République prend des mesures sociales

Afrique du Sud: Les dirigeants du Brics en conclave à Johannesburg sur fond de préoccupations liées à «la guerre commerciale»


  24 Juillet      102        Economie (8112), Finance (426),

   

Johannesburg, 24/07/2018 (MAP)- Les dirigeants des Brics (Brésil, Russie, Inde, Chine, Afrique du Sud) seront en conclave de mercredi à vendredi à Johannesburg pour un 10e sommet annuel qui sera dominé par les inquiétudes liées à «la guerre commerciale» engagée par le président américain Donald Trump.
Les positions de plus en plus dures adoptées par le chef de l’exécutif américain au sujet du commerce international ont accentué les craintes d’une guerre commerciale à grande échelle, en particulier suite à sa décision d’imposer des taxes douanières sur l’acier et l’aluminium visant en particulier la Chine.
Pékin, qui sera représenté par le président Xi Jinping lors du sommet, qui se tiendra au palais des congrès de Sandton (quartier financier de Johannesburg), a récemment annoncé sa volonté de renforcer la coopération avec les autres pays émergents, notamment ceux du Brics, pour contrer les nouvelles tendances protectionnistes.
Pour sa part, la Russie, qui sera représentée par le Président Vladimir Poutine, a indiqué la semaine dernière que le sommet de Johannesburg intervient dans des conjonctures difficiles marquées par le renforcement des mesures protectionnistes.
Cette nouvelle réalité doit inciter les pays du Brics à engager une nouvelle réflexion sur le contexte commercial international qui est en train de naitre, a indiqué le ministre russe de l’Economie, Maxime Orechkine, mettant l’accent sur la nécessité de renforcer la coordination entre les pays membres de ce groupement.
Fondé en 2006, le Brics composé de pays représentant 40 pc de la population mondiale, est l’un des principaux groupements de pays émergents. Cependant, ce groupement n’arrive pas à s’imposer comme un espace qui parle d’une seule voix.
Le groupement est notamment critiqué pour son «échec» à réaliser certains de ses objectifs fondamentaux notamment le renforcement de la croissance économique dans ses pays membres.
Des analystes, cités par les médias, estiment que la politique commerciale de l’actuelle administration américaine pourrait offrir au Brics l’occasion d’imprimer une nouvelle cadence à son action.
Par ailleurs, le 10e sommet du Brics devra débattre de plusieurs questions notamment les moyens de renforcer la coopération entre les pays membres en vue d’une croissance inclusive et d’une prospérité partagée.
AO

Dans la même catégorie