GNA Disinfection of markets in Volta, highly successful – Letsa ANGOP COVID-19: Angola regista décimo quarto caso positivo AIP Côte d’Ivoire-AIP/Covid 19: des populations rurales de Daloa craignent la faim dans leurs villages AIP Côte d’Ivoire-AIP/ COVID-19/ Le secrétaire d’Etat Siaka Ouattara offre des kits sanitaires à la population du Gontougo AIP Côte d’Ivoire-AIP/ COVID-19 : Le maire et les FDS de Bondoukou patrouillent pour s’assurer du respect du couvre-feu AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Le Conseil régional de la Mé initie une caravane de sensibilisation contre le coronavirus GNA COVID-19: Ghana records marginal increment in cases GNA NPP to distribute GH¢5 million worth of PPE nationwide GNA Parliament rises to an indefinite suspension by Speaker Oquaye AGP Guinée-Coronavirus : 111 cas confirmés de covid-19 pour 5 guéris et 0 décès

Afrique du Sud: Pas de suppression massive d’emplois dans le secteur public (Ramaphosa)


  18 Septembre      46        Emploi (200),

   

Johannesburg, 18/09/2018 (MAP)- Le gouvernement sud-africain ne compte pas procéder à des suppressions massives d’emplois dans le secteur public pour faire face à la grave crise économique et financière qui affecte le pays, a indiqué le président sud-africain Cyril Ramaphosa.
«Aucune opération de suppression massive d’emplois dans le secteur public n’est prévue par le gouvernement», a dit Ramaphosa qui s’exprimait devant le congrès de la centrale syndicale du COSATU, la plus puissante de ce pays d’Afrique australe.
L’économie sud-africaine est entrée en récession technique suite à un recul de 0,7 pc du produit intérieur brut (PIB) au deuxième trimestre de l’année en cours, alors que les prévisions tablaient sur une croissance de 0,6 pc. Cette performance négative fait suite à une contraction de 2,6 pc au trimestre précédent.
Cette récession indique un ralentissement prolongé de l’activité économique dans ce pays désigné parmi les plus industrialisés du continent africain.
Ce ralentissement intervient dans un contexte politique, économique et social tendu, marqué par une aggravation des déficits sociaux qui plombent ce pays, avec notamment un chômage touchant près de 30 pc de la population active.
Les médias locaux avaient rapporté que le gouvernement Ramaphosa entend procéder à une vaste opération de suppression d’emplois dans le secteur public dans le cadre de mesures d’austérité.
«Le ralentissement économique et l’affaiblissement des revenus ne doivent pas être réglés d’une manière qui risque de mettre en danger l’avenir des travailleurs du secteur public», a dit Ramaphosa devant les congressistes du COSATU, la centrale syndicale qui a joué un rôle centrale pour le maintien du Congrès National Africain (ANC) au pouvoir depuis la fin de l’apartheid en 1994.
AO

Dans la même catégorie