APS SENEGAL-ECONOMIE-LEGISLATIONS / Des journalistes sensibilisés sur les mécanismes alternatifs de règlement des litiges économiques et financiers AIB Burkina : 2024, une année d’espoir pour la reconquête totale du territoire. MAP Sénégal: démantèlement de nombreux sites d’orpaillage dans l’Est du pays MAP Présidentielle au Sénégal: la date du 2 juin a été proposée après examen de toutes les contraintes (ministre de l’Intérieur) MAP Nairobi: Participation active du groupe OCP à l’ANUE-6 MAP Afrique du Sud: trois morts dans une fusillade à Johannesburg (police) MAP Burkina : 2024, une année d’espoir pour la reconquête totale du territoire (ministre) MAP Soudan: La Mission onusienne achève son retrait MAP Le président nigérian inaugure la deuxième ligne du train urbain de Lagos MAP Sénégal: création d’un front commun pour la tenue de la présidentielle avant le 2 avril

Afrique du Sud: plus de 400 mineurs retenus en otage dans une mine près de Johannesburg (compagnie minière)


  8 Décembre      24        Monde (1823),

 

Johannesburg, 08/12/2023 -(MAP)- Les membres d’un syndicat sud-africain ont retenu en otage, pour la deuxième fois en quelques semaines, plus de 400 mineurs dans une installation minière souterraine à l’est de Johannesburg, a indiqué vendredi la direction de la compagnie minière.

«Un total 447 personnes ont été bloquées à l’intérieur de la mine depuis jeudi soir par des individus portant des cagoules», a déclaré le directeur général la société minière, Jonathan Hericourt, notant que des mesures disciplinaires ont été prises à l’encontre des employés impliqués dans la première prise d’otage.

Pour sa part, le responsable juridique de la mine, Ziyaad Hassam, a fait savoir que les suspects ont confisqué les badges d’accès de leurs collègues qui ne peuvent donc plus remonter à la surface, ajoutant que deux mineurs qui ont réussi à fuir vendredi matin ont confirmé ces informations.

À l’origine de cet incident, la volonté de l’Association des syndicats des mineurs et de la construction (AMCU) d’être reconnue au même titre que le Syndicat national des mineurs (NUM) pour représenter les employés travaillant au sein de la mine d’or « Gold One-East ».

L’AMCU, qui a été fondé en 1998, a insisté qu’une majorité écrasante de mineurs ont signé leur adhésion à l’organisation ouvrière, mais ne bénéficient pas encore de représentation officielle au sein de la mine.

Ce conflit met ainsi en évidence les luttes de pouvoir croissantes entre les syndicats en Afrique du Sud, notamment au sein de l’industrie minière qui emploie près de 500.000 employés.

Dans la même catégorie