APS Kédougou: des enseignants s’investissent pour une effectivité du concept »Ubbi tey, Jang tey » MAP Présidentielle en RDC: l’opposant Martin Fayulu confirme sa candidature MAP Abidjan: Participation du Maroc au 6ème Salon international de l’agriculture et des ressources animales MAP Dakar:  »Bienalsur » fait don d’une œuvre d’art au Monument de la renaissance africaine AIP Côte d’Ivoire: Onze centres de santé reçoivent des équipements pour améliorer leur plateau technique MAP La Somalie demande une pause technique de trois mois pour la phase 2 du retrait des troupes de l’ATMIS (CPS) MAP La BAD lance des rapports par pays sur les besoins de financement des changements climatiques et de la croissance verte en Afrique APS Université Assane Seck : réception d’une série d’infrastructures au campus social APS Des lauréats du Concours général en visite à l’Académie internationale des métiers de l’aviation civile (document) APS « Bienalsur » fait don d’une œuvre d’art au Monument de la renaissance africaine

Afrique du Sud : Près de 2.000 affaires de fraude signalées en un an par la compagnie publique d’électricité (ministre)


  1 Juin      27        Economie (19307),

 

Johannesburg, 01/06/2023 -(MAP)- Près de 2.000 affaires de fraude et de corruption ont été signalées au titre de l’année 2022/2023 par la compagnie publique d’électricité sud-africaine « Eskom », en proie à une crise sans précédent durant les derniers mois, a indiqué le ministre de l’Électricité Kgosientsho Ramokgopa.

« Au total, 1.952 cas liés à Eskom ont été signalés au Service de police sud-africain (SAPS) entre le 1er avril 2022 et le 29 mai 2023, avec 1.405 cas toujours en cours d’enquête et 126 arrestations effectuées », a déclaré M. Ramokgopa lors de la présentation du budget de son département au Parlement.

La corruption généralisée qui gangrène le service public d’électricité est la principale cause de la crise énergétique qui plonge le pays dans le noir. Les centrales à charbon sont agonisantes à cause du manque d’entretien qui a duré pendant des décennies, alors que les budgets alloués ont été détournés.

M. Ramokgopa a souligné également que 302 cas de corruption ont été également enregistrés au service de police sud-africain (SAPS) entre le 1er avril et le 29 mai 2023, dont 285 font toujours l’objet d’une enquête avec 31 arrestations effectuées.

Pa ailleurs, le ministre a relevé que les efforts de collaboration entre les forces de l’ordre et les principaux acteurs interministériels ont permis de saisir des biens détournés de près de 90 millions de rands (plus de 4,5 millions de dollars.

Revenant sur les inquiétudes concernant l’éventualité d’un effondrement total imminent du réseau électrique sud-africain, il a noté qu’un tel évènement est peu probable.

« L’augmentation des niveaux de délestages électriques ne signifie pas un risque accru de panne nationale », a-t-il expliqué, signalant qu’alors que l’hiver commençait à s’installer, le gouvernement a pris des mesures visant à ajouter 7.000 MW de capacité au réseau.

En outre, il a relevé que les perspectives hivernales indiquent un risque accru de pénurie d’approvisionnement par rapport à la demande attendue, le pire scénario étant que les coupures d’électricité pourraient s’intensifier en atteignant des niveaux plus élevés en cas d’échec des interventions mises en place par le gouvernement.

Dans la même catégorie