AGP Des bulldozers attendus dans les zones inondables MAP SAR le Prince Héritier Moulay El Hassan préside à Kénitra la cérémonie de sortie de la 19è promotion du Cours supérieur de défense et de la 53è promotion du Cours État-Major MAP Honoris United Universities accompagne 54 jeunes femmes entrepreneures du continent africain AGP Bientôt une usine d’assemblage et de montage de tablettes AGP Kankan-Education :1680 candidats à l’examen de sortie des écoles professionnelles session 2019. AGP Assemblée nationale : Adoption du projet de loi relatif à l’usage des armes par la gendarmerie nationale. ANP Journée mondiale contre la drogue 2019 : destruction d’importants stocks des stupéfiants Konni ANP Le Niger veut réduire le taux de prévalence basée sur le genre de 28,4% à 15,4% d’ici 2021 ANG Dois golos em três minutos dão triunfo aos Camarões contra a Guiné-Bissau na abertura do grupo F ANG Bissau acolhe ateliê sobre redução de capturas de tartarugas e aves marinhas na Sub-Região

Afrique-Politique/ La CEDEAO observera l’élection présidentielle du 06 mars 2016 au Benin


  2 Mars      28        Economie (24036), Leadership Africain (802),

   

Conakry, 02 mars 2016 -(AGP)- En vertu de son Protocole additionnel sur la démocratie et la bonne gouvernance, qui stipule que la Communauté Economique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) assiste les Etats membres dans la tenue des élections, l’organisation régionale va déployer une mission électorale dans le cadre de l’observation de l’élection présidentielle du dimanche, 06 mars 2016, en République du Bénin, a-t-on appris de source informée.

Cette mission, qui vise essentiellement à s’assurer du bon déroulement du processus électoral en vue d’une élection libre, transparente et crédible, sera dirigée par l’ancien premier ministre de la Guinée, Kabinet Komara.

Elle sera composée de 136 observateurs, dont 16 à long terme et 120 à court terme. Les observateurs à court terme viendront des Etats membres de la CEDEAO, à l’exception du Bénin, de la Cour de Justice de la CEDEAO, du Conseil des Sages de l’organisation régionale, ainsi que du Parlement de la Communauté.

La mission à court terme comprendra également des experts en provenance des Ministères des Affaires Etrangères et des organes de gestion des élections des Etats membres, ainsi que des représentants des Organisations de la Société Civile (OSC) et des médias.

Quant aux 16 observateurs à long terme, ce sont des spécialistes en sécurité, genre, opérations électorales, droit constitutionnel et communication.

Dans l’exécution de son mandat, le chef de la mission bénéficiera de l’appui d’une équipe technique de la Commission de la CEDEAO, composée de son président, Kadré Désiré Ouédraogo, de la commissaire chargée des Affaires Politiques, de la Paix et de la Sécurité, Mme Salamatu Hussaini Suleiman, de même que du directeur des Affaires Politiques de ladite Commission, Dr Remi Ajibewa. Le chef de la division Assistance électorale de cette Commission, Francis Oké, et d’autres cadres de l’institution feront également partie de cette équipe.

Les observateurs seront déployés dans les douze (12) départements du pays, à l’effet d’observer et de suivre toutes les opérations préélectorales, électorales et postélectorales du scrutin et de se prononcer sur son déroulement. Cette observation portera notamment sur la régularité, la transparence, l’équité et le bon déroulement de la présidentielle.

Au lendemain du scrutin, la mission d’observation électorale de la CEDEAO exprimera son opinion et formulera, en cas de besoin, des recommandations à l’endroit des différentes parties prenantes au processus électoral. Ce sera à travers une déclaration préliminaire du chef de la mission, Kabiné Komara, lors d’une conférence de presse prévue le 7 mars 2016 à Cotonou.

Trente-trois (33) candidats sont en lice pour cette élection à deux tours, dont le premier, initialement prévu le 28 février 2016, a été reporté au dimanche, 06 mars 2016, en raison du retard dans la production et la distribution des cartes d’électeurs. L’un de ces candidats succédera à l’actuel chef de l’Etat, Thomas Boni Yayi, dont le deuxième et dernier mandat s’achèvera le 6 avril 2016.

La CEDEAO lance un appel aux candidats, aux leaders des partis politiques ainsi qu’à leurs militants et sympathisants afin que le scrutin se déroule dans la paix, la quiétude, la sérénité et la cohésion nationale.
AGP/02/03/016 CEDEAO/AGP

Dans la même catégorie