NAN Minimum wage: Nigerians react to disparity between federal, state workers NAN 29 governorship candidates sign peace accord in Kano AIB Burkina/Putsch 2015 : «Je n’ai jamais été l’envoyé du général Diendéré» (Sergent-chef Roger Koussoubé) AIB Burkina : une association demande la suppression des cotisations APE GNA Nana Bosoma central market turns « Sodom and Gomorrah » GNA Management of Ankobra Beach resort clears Ankobra river bank GNA Vice President Bawumia attends World Economic Forum GNA GSAand Nestlé Ghana Ltd sign strategic partnership agreement AGP Mamou: suspension et report de la mise en place du conseil communal de Ouré-Kaba suite à un malentendu entre élus du RPG AGP Ville de Conakry: la journée de participation citoyenne  » Conakry Ville Propre » aura lieu le samedi 26 janvier 2019

Afrique/Syndicat: Anaïs Dayamba présente le rôle du RAFED


   

Brazzaville, 02 nov. (ACI) – La mission principale du Réseau Africain des Femmes en Education (RAFED) est de combiner au développement  les organisations syndicales, fortes, crédibles, représentatives et démocratiques  au service de leurs membres qui participent à la réalisation de l’éducation de qualité pour tous, a déclaré la chargé de programme de ladite fédération, Mme Anaïs Dayamba.

En effet, l’une des priorités de l’International de l’Education pour l’Afrique (IERAF) est l’atteinte de l’égalité des genres  dans les syndicats et les secteurs de l’éducation, a-t-elle fait savoir au cours de l’atelier sous régional du plaidoyer en genre pour les dirigeantes du Réseau des Enseignantes Syndicalistes de l’Afrique Centrale (RESAC).

A ce titre, Mme Dayamba a rappelé que plusieurs initiatives ont été prises depuis le 1er congrès mondial qui s’est tenu en 1995 à Harare au Zimbabwe. Parmi ces initiatives figurent l’adoption d’une déclaration politique sur les femmes de l’éducation, la mise en place des réseaux de femmes dans toutes les régions, ainsi que l’élaboration d’un plan d’action pour l’égalité de genres conçu à partir de la résolution adoptée en 2011 lors du congrès de Cap Town, en Afrique du Sud.

S’exprimant à cette occasion, le secrétaire général de la Fédération des Travailleurs de la Science, des Sports, de l’Enseignement, de l’Information et la Culture (FETRASSEIC), M. Jean Charles Maniongui, a invité les femmes à mettre à profit le présent atelier, en vue de renforcer leurs  capacités en mutualisant leurs expériences respectives pour l’animation efficiente des réseaux africains au plan national.

Le RAFED, dont le RESAC est l’un des membres, l’un des piliers, a été lancé en 2008 au Benin. Il a pour mission l’atteinte de l’égalité de genre dans les syndicats, afin de favoriser l’atteinte de l’éducation de qualité pour tous. Ce réseau œuvre spécifiquement à réduire les barrières qui empêchent les femmes d’accéder aux postes de responsabilités dans les syndicats et l’éducation.

Dans la même catégorie