AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Cartographie des risques: les agents de l’AIP exhortés a s’approprier les outils de contrôle interne AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Football: La liste des 26 Eléphants pour les matchs amicaux contre la Belgique et le Japon AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Une maison en construction s’effondre à Abidjan: un mort, selon les secours AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Remise officielle des dons du couple présidentiel aux populations de Bonon ANG Covid-19/”Usar máscara é tão importante como haver uma vacina”, diz director do África CDC ANG Presidentes da Guiné-Bissau e do Níger defendem necessidade de reforço das relações cooperação entre os dois países ANG Presidente da República considera de “grande importância” a visita do seu homólogo nigerino ANG Comunicação Social/Radiodifusão Nacional já está em condições de cobrir todo o país GNA First Lady courts voters in Adentan Constituency GNA EC re-opens registration exercise

AGADEZ : Célébration du 60ème anniversaire de l’indépendance ou fête de l’arbre


  4 Août      8        Environnement/Eaux/Forêts (2114),

   

Agadez – Le Président de la République, Issoufou Mahamadou a donné, le lundi 3 août 2020 à Agadez, le coup d’envoi de la fête nationale de l’Arbre édition 2020 dans l’enceinte de l’hôpital Régional de la cité de l’Aïr.

Accueilli à sa descente d’avion à l’aéroport international Mano Dayak sous les rythmes instrumentalisés des groupes musicaux du Bianou, le Chef de l’État qu’accompagne la première dame Malika Issoufou a été accueilli par les populations de l’Aïr, venue massée à l’aéroport pour la circonstance.

Le cortège présidentiel s’est ensuite rendu dans l’enceinte de l’hôpital de Régional d’Agadez où le Président de République a donné le coup d’envoi de la fête nationale de l’Arbre, une occasion pour le Chef de l’État, de procéder a une importante cérémonie de décoration de plusieurs personnalités civiles dont le Directeur régional des douanes d’Agadez, le colonel Saidou Garba Madé.

Plusieurs prix ont également été remis par SEM Issouffou Mahamadou a de nombreux bénévoles venus de différentes régions du Niger et qui se sont investis dans des actions multiformes de restauration et de préservation de l’environnement sur l’étendue du territoire national.

Le Président de la République Issoufou Mahamadou a, symboliquement planté un arbre, un geste qui, à lui seul, suffit pour perpétuer cette tradition instaurée en 1975 par le défunt Président Seyni Kountché et qui est également observée sur toute l’étendue du territoire.

‘’Nous sommes en guerre contre la nature, et dans cette guerre, c’est nous les agresseurs, ce n’est pas la nature qui agresse l’homme. C’est plutôt l’homme qui agresse la nature, la nature se défend, se venge en cessant de nous nourrir, donc nous devons arrêter d’agresser la nature’’ a déclaré le Président Issoufou avant de préciser que ‘’la question de la protection de l’environnement fait partie des axes centraux de l’initiative 3N’’.

‘’Je souhaite que les efforts, que nous avons menés, se poursuivent et au-delà de mes deux mandats. Nos prédécesseurs ont déjà fait, nous avions fait notre part et je souhaite que ceux qui viendront prendre le relais poursuivent cette action de longue haleine’’ a poursuivi le Président de la République.

‘’Ce coup d’envoi de la fête nationale de l’Arbre, édition 2020, marque également le lancement officiel de la campagne nationale de reboisement 2020’’ a, quant à lui annoncé le ministre de l’environnement, M.Almoustapha Garba qui, malheureusement cette année, intervient dans un contexte où sévit la pandémie civid19, un fléau qui a totalement bouleversé l’ordre mondial.

Selon le Ministre de l’environnement, cette célébration donne ‘’l’occasion de faire un bref état de notre environnement tout en invitant les populations de notre pays en ville, tout comme en campagne à une prise de conscience plus accrue sur les défis environnementaux du moment’’..

Cette année, a indiqué le Ministre M.Almoustapha Garba, ‘’nous devrions nous rendre à l’évidence que le domaine forestier national se porte mal du fait de la dégradation des ressources forestières attribuées à la fois aux phénomènes naturels, le changement climatique et anthropique associés à des comportement peu civiques et de plus en plus sources de pauvreté’’.

C’est pour relever un défi majeur que le programme de la renaissance du président de la République s’est fixé objectif la restauration de 213000Ha. Ainsi de 2011 à 2019 les résultats, comme suit, ont été obtenus : 387000ha de terres dégradées restaurées ; 61000 ha de dunes stabilisées ; 396000ha de régénération naturelle assistée ; 68000 ha de lutte contre les plantes envahissantes et 3800ha de plan d’eau faucardés, a-t-il, enfin, relevé.

Dans la même catégorie