ACP RDC: Organisation par l’UCC d’un séminaire philosophique sur les religions et la politique ACP RDC: Le cancer de la prostate, une des premières causes de décès chez l’homme ACP RDC: Un projet de fabrication de batteries pour panneaux solaires présenté au ministre des Affaires étrangères ACP RDC: Le ministre de l’EPSP à la 58ème conférence des ministres de l’Education au Canada ACP RDC: 51 cas de fièvre hémorragique signalés dans les zones touchées par la maladie à virus Ebola LINA Commerce Ministry Shuts Down Mukesh Shopping Centre Over ‘Poor Goods’ LINA Public Private Partnership Key To Liberia’s Road Upgrade LINA Pres. Weah To Dedicate Capitol Building Annex In July MAP L’accélération de l’industrialisation de l’Afrique est tributaire d’une coopération technologique (KOAFEC) INFORPRESS São Vicente: Presidente do PTS diz que vai libertar Cabo Verde do ciclo vicioso de dependência externa

Agboville : le  »pasteur » voleur d’électricité condamné à payer 10 millions FCFA à l’Etat ivoirien


  9 Février      44        Economie (18454),

   

Agboville,  09 fév 2018 (AIP) – Le sieur N’guessan Brou Appolinaire, 44 ans, se disant à la fois entrepreneur en bâtiment et  »pasteur » a été reconnu coupable jeudi de vol d’électricité au détriment de la Compagnie ivoirienne d’électricité (CIE).

En répression, le tribunal correctionnel devant lequel il a comparu l’a condamné à une peine de cinq mois d’emprisonnement avec sursis, assortie d’une amende de 10 millions de francs CFA à payer à l’Etat ivoirien. Il devra également payer la somme de 992.650 FCFA de dommages et intérêts à la CIE qui s’est constituée partie civile.

Les faits remontent au 1er février à Agboville, où un agent de la CIE a constaté une connexion frauduleuse chez le mis en cause.

Le faux pasteur, prétextant des travaux de réhabilitation au niveau de son  »maquis récréatif », a procédé à un branchement direct sur le réseau d’alimentation de la CIE, en attendant la pause d’un compteur dont il aurait fait la demande en fin d’année 2017.

En réalité, se sachant être l’objet d’une enquête de la part de la CIE, il a fait entre temps une demande d’abonnement pour se couvrir. Mais sans attendre l’arrivée du compteur, il s’est fait prendre la main dans le sac avec le constat d’un branchement frauduleux qu’il justifie par le retard accusé par la CIE pour lui fournir de l’électricité.

(AIP)

yy/cmas

Dans la même catégorie