AIP Sortie officielle du mouvement « les jeunes motivés de Zozoribougou » à Korhogo AIP Des OSC du Bounkani renforcent leurs capacités sur le concept et les outils de la redevabilité sociale AIP COVID-19: 16 nouveaux cas et 52 guéris le 22 septembre 2020 AIP La région de la Marahoué, capitale de la Côte d’Ivoire le temps d’une visite d’État APS COVID-19 : LA QUASI-TOTALITÉ DES CHEFS DE MÉNAGES APPLIQUENT AU MOINS UN GESTE BARRIÈRE (ÉTUDE) APS UN PROTOCOLE SANITAIRE ÉLEVÉ SUR LA LIGNE MARITIME ZIGUINCHOR-DAKAR (COMMANDANT) APS CASAMANCE : UN PROJET D’ÉNERGIE SOLAIRE CIBLE 21.000 FEMMES RURALES (PROMOTEURS) APS RÉMUNÉRATION SUR COPIE PRIVÉE : LA COMMISSION REMET SA DÉCISION À LA TUTELLE APS PLAIDOYER POUR ’’UN RÔLE ACTIF’’ DES FILLES ET DES FEMMES DANS LA GESTION DES RESSOURCES ÉNERGÉTIQUES APS PERTES D’EMPLOIS, DIMINUTION DE REVENUS : LA MAJORITÉ DES MÉNAGES IMPACTÉE PAR LA CRISE SANITAIRE (ANSD)

AGOE-NYIVE: LE PROJET DE REBOISEMENT ET DE RESTAURATION DES PAYSAGES FORESTIERS LANCE DANS LA PREFECTURE


  2 Septembre      8        Environnement/Eaux/Forêts (2086),

   

Agoè-Nyivé, 2 sept. (ATOP) – « Le projet de Reboisement et de Restauration des Paysages Forestiers dans les préfectures du Togo» a été lancé, le vendredi 28 août dans la commune Agoè-Nyivé 4 par le préfet d’Agoè-Nyivé, le Col. Hodabalo Awaté.

La cérémonie de lancement a été marquée par la mise en terre de 1635 plants de « khaya sénégalais » par les autorités de la préfecture.

Le projet est  à l’actif du ministère de l’Environnement, du Développement Durable et de la Protection de la Nature et s’inscrit dans la mise en œuvre du Plan national de développement (PND, 2018-2022) à son axe 3, effet 12. Il vise la restauration de 1,4 millions d’hectares de paysages déboisés et dégradés à l’horizon 2030 à travers la mise en place des aménagements participatifs orientés vers l’entreprenariat vert.

Pour l’année 2020, ce projet a prévu la restauration de 35.000 hectares répartis sur toute l’étendue du territoire nationale, dont 10.000 hectares de nouvelles surfaces plantées ; 5000 hectares  d’agro-forêts et 20.000 hectares d’enrichissement. Il produira aussi 17.500.000 plants dont 15.000.000 pour le reboisement en plein, 500.000 pour l’agroforestier et 200.000 pour l’enrichissement.

Le Col. Hodabalo Awaté a fait valoir que la forêt joue un rôle prépondérant dans les changements climatiques et contribue de façon substantielle au développement  économique en milieu rural qu’urbain. Il a salué la journée nationale de l’arbre, décrété1er juin 1977, en vue de lutter contre la surexploitation des ressources forestières au Togo. Il a lancé un appel aux élus locaux, aux chefs traditionnels et à tous les leaders communautaires à s’employer davantage à planter dans chaque concession des arbres ; à créer et à protéger les forêts urbains, périurbains et villageoises pour conférer aux villes et villages un caractère écologique durable.

Le maire de la commune Agoè-Nyivé 4, Adamou Abdoulaye a témoigné sa gratitude au gouvernement qui veut faire des communes des espaces verts. Il a exhorté la population à prendre soins des plants et à éviter la déforestation car, « les arbres  contribuent aussi à atténuer la pollution sonore émanant du bruit des engins roulants et des industries de proximité ».

ATOP/KEA/ AAA

Dans la même catégorie