MAP La BAD et Inwi scellent un partenariat pour soutenir les start-up innovantes MAP Remise du prix Brahim Akhiat pour la diversité culturelle dans sa 2ème édition MAP M. El Malki se félicite du cheminement de la coopération avec le FOPREL MAP Une association marocaine lauréate du Prix Prince Mohamed Ben Fahd pour la meilleure action caritative MAP Le Maroc, pionnier dans la lutte contre la pandémie du coronavirus (Nabil Benabdallah) MAP Groupe de soutien à l’intégrité territoriale du Maroc à Genève: plein appui à la souveraineté du Royaume sur son Sahara MAP Marrakech : Immersion dans l’univers artistique d’Isabel Alonso Vega et Bence Magyarlaki MAP Covid-19: le HCR et la JICA mettent en place un projet de 275.000 dollars en faveur des réfugiés résidant au Maroc MAP L’artiste-plasticien Abderrahim El Hassani expose ses œuvres à Fès AGP Boké/société: Le siège de la préfecture, nouvelle cible des voleurs de motos

Agriculture : Séance d’explication du mécanisme de soutien du FNDA aux producteurs de l’Alibori


  17 Janvier      24        Agriculture (1956),

   

Porto-Novo, 17 janv. 2021 ( ABP)- Le ministre en charge de l’agriculture, Gaston Dossouhoui, a présenté ce vendredi aux producteurs agricoles de l’Alibori, les mécanismes de financements et les différents appuis du gouvernement pour booster le secteur de l’agriculture de l’élevage et de la pêche.

Cent milliards de francs Cfa, ont été mis en place au guichet 3 du Fonds national de développement agricole (FNDA) renouvelé, pour le financement et l’appui des projets de développement du secteur agricole, a annoncé le ministre.

À ce titre, l’agence territoriale de développement agricole pôle 2 (ATDA2), a enregistré plus de 114 dossiers et étudiés environ 80 l’année passée. Cette année 370 nouveaux demandeurs sont en attente et ce nombre reste encore faible sur la base des attentes du gouvernement, a fait savoir le directeur général de L’ATDA Bori Batta Khalifa.

Le gouvernement fait du secteur agricole le principal levier pour le développement de notre pays, et fait des efforts pour faciliter l’accès aux financements des producteurs , a renchéri le préfet Moussa Mohamadou à la suite de la maire Saka Osséni Zinatou qui a plaidé pour que le fonds soit un outil demodernisation du secteur agricole. Elle a par ailleurs demandé au ministre la construction des magasins pour le stockage du coton graine afin d’éviter les incendies qui engendrent souvent des pertes en vie humaines.

Le ministre Gaston Dossouhoui et le directeur général du FNDA ont dit que pour aller au Fonds, il faut un plan d’affaires bancable et que désormais la balle est dans le camp des promoteurs et producteurs agricoles.

Dans la même catégorie