AIP Côte d’Ivoire-AIP/ 125 étudiants de l’Ecole africaine et malgache de l’architecture et de l’urbanisme reçoivent leurs diplômes AIP Côte d’Ivoire-AIP/ La 6e édition des Journées de l’orientation du bachelier ouverte sous le sceau du numérique et des innovations pédagogiques AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Le Niger s’inspire de l’expérience ivoirienne en matière de télévision numérique terrestre AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Le RAIDH renforce les capacités des jeunes sur l’utilité des institutions dans le renforcement de la démocratie ANP Le Gouverneur de Maradi prévient les cadres régionaux sur la consommation du carburant fraudé AIP La dynamique coopérative recommandée pour une meilleure rentabilité des activités avicoles AIP La paroisse saint Jean d’Aboisso inaugure sa grotte mariale AIP Les populations satisfaites des projets réalisés par l’État à Kanawolo AIP Le ministre Bruno Nabagné forge les valeurs du travail chez les enfants de la diaspora AIP Les mathématiques, un atout pour le développement de l’Afrique (Feature)

’’AGRIDATA’’, UNE PLATEFORME DE DONNÉES AGRICOLES LANCÉE À DAKAR


  30 Juillet      24        Agriculture (3009),

   

Dakar, 29 juil (APS) – Cheikh Oumar Bâ, directeur exécutif de l’Initiative prospective et rurale (IPAR), a annoncé vendredi le lancement de ‘’AgriData’’, une plateforme de référence agricole dont l’objectif est de rendre accessible des données scientifiques fiables.

‘’Nous avons pensé qu’il était nécessaire de mobiliser l’ensemble des producteurs et des utilisateurs des données pour que l’on puisse créer cette plateforme de référence afin que tout ce que l’on y mettra soit fiable’’, a-t-il déclaré lors d’un atelier de lancement de la plateforme.

‘’Le Sénégal doit s’inscrire dans la dynamique d’atteinte des objectifs de développement durable (ODD) d’ici à 2030. C’est la raison pour laquelle une étude avait été faite avec des partenaires afin d’identifier les indicateurs non enregistrés’’, a fait valoir M. Guèye.

Il a estimé qu’il était également nécessaire de mettre en place une telle plateforme alors que les données ne sont pas toujours accessibles aux citoyens.

Cela a justifié la mobilisation de l’ensemble des universitaires du Sénégal et la mise en place d’une commission afin de lancer dans la foulée un prix dénommé ‘’AgriData’’pour montrer qu’il était possible de produire régulièrement des données à mettre à la disposition des citoyens, a laissé entendre le directeur exécutif d’IPAR.

‘’Nous nous sommes rendus compte que les données liées à l’agriculture à l’emploi et à l’environnement étaient manquantes. Aussi, avons-nous jugé nécessaire d’accompagner l’ANDS’’, a ajouté Guèye.

Dans ce projet, l’Agence nationale de la statistique et de la démographie (ANSD) a en charge le recueil des données ayant permis d’aller à la création de cette plateforme, aidant notamment à utiliser des données officielles et non officielles’’, a ajouté l’expert agricole.

Il a insisté sur le fait ce procédé avait permis d’avoir un accès à des données fiables.

‘’Cette plateforme fait la connexion entre les producteurs et les utilisateurs des données’’, a-t-il fait remarquer non sans indiquer que l’IPAR allait animer cette plateforme en collaboration avec l’ANSD, la Direction de l’analyse, de la prévision et des statistiques agricoles (DAPSA) et l’appui financier de la FAO et d’autres partenaires.

Il a ainsi précisé que l’accès sera public et aidera à améliorer la confiance aux données que l’Etat produit et celles provenant des populations, ONG et d’autres structures.

Le secrétaire exécutif d’IPAR a dit que le prix

Dans la même catégorie