AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Le directeur de l’hôpital général d’Adzopé relevé de ses fonctions AIP Cote d’Ivoire AIP / Le maire de Sassandra fait don de cinq tonnes de ciment au lycée moderne 2 ACP 608 nouvelles personnes vaccinées contre la Covid-19 en RDC ACP Un programme de gestion durable des forêts au menu d’un échange entre le vice Premier ministre Eve Bazaiba et l’ambassadeur de France en RDC ACP Clôture à Kinshasa des travaux préparatoires du Business Forum en RDC ACP Le ministre de l’Industrie et le DG du FPI Patrice Kitebi échangent sur les contrats signés entre la RDC et l’Egypte ACP Arrivée du Président Félix Tshisekedi en Ethiopie GNA Chief breaks ground for multipurpose Nkawkaw Palace AIP Côte d’Ivoire-AIP/L’Allemagne assure de son soutien à la HABG dans la lutte contre la corruption AIP Côte d’Ivoire-AIP/Laurent Tchagba promet une solution définitive aux problèmes d’eau dans un mois à Anyama

AGROPOLE DU CENTRE : LA PLACE DE KAFFRINE MISE EN EXERGUE


  21 Octobre      28        Société (31890),

   

Kaffrine, 21 oct (APS) – Abdoulaye Ly, Conseiller technique au ministère de l’Industrie a mis en exergue, mercredi, la place de la région de Kaffrine dans la construction de l’agropole centre commun aux régions de Diourbel, Fatick, Kaffrine et Kaolack.

’’Kaffrine est la première région en termes de production d’arachide. Et, l’arachide connaît un nouvel essor dans l’économie du Sénégal et mondiale. Et, le fait que Kaffrine soit la capitale arachidière du Sénégal est un pas important notamment vers la construction de l’agropole du centre du Sénégal qui est un des trois agropoles à aménager dans notre pays’’, a dit le conseiller technique.

Il s’exprimait en marge d’un atelier de consultation sur l’actualisation de la politique industrielle du Sénégal.

La rencontre a été présidée par l’adjointe au gouverneur de Kaffrine, Tiguida Wagué, en présence des chefs de service, des élus locaux et des acteurs de développement.

Dans la perspective de la construction de cet agropole, ’’il est nécessaire de positionner la région de Kaffrine pour en faire un grenier de facteurs de production pour les usines qui vont naître’’, a dit Abdoulaye Ly.

’’La vocation agrosylvopastorale est très ancrée à Kaffrine. Et, ça c’est fondamental pour l’atteinte de l’autosuffisance alimentaire. Nous avons noté à Kaffrine un certain nombre de préoccupations à la fois justes et légitimes qui portent sur la dimension foncière. À l’opposée de beaucoup de régions, Kaffrine a une assiette foncière dédiée à la production industrielle, artisanale et agricole’’, a-t-il encore fait remarquer.

Cette rencontre, a expliqué Abdoulaye Ly, ’’a permis de recueillir les avis et observations des acteurs territoriaux de la région de Kaffrine dans le cadre de l’actualisation de la politique industrielle au Sénégal’’.

’’Nous allons intégrer toutes les observations que nous avons eues dans la nouvelle feuille de route pour la nouvelle politique industrielle’’, a-t-il rassuré.

Dans la même catégorie