AIP Le leader de l’opposition ougandaise rejette les résultats de l’élection présidentielle AIP Une mission de sensibilisation des parties prenantes sur les enjeux du PAPSE à Bouna AIP L’absence de centre culturel à Bouna constitue une difficulté pour les promoteurs de spectacle (Feature) AIP L’ONG Boby offre kits de vêtements aux nouveaux-nés et à l’école coranique de Gagnoa AIP Le gouverneur du District 403 A2 du Lions Club International effectue une visite de travail à Bouaké AIP Rétrospective 2020: Une nette amélioration au niveau du bitumage des voies dans la région du Tonkpi AIP Un bâtiment du groupe scolaire Libreville de Man décoiffé par le vent AIP Le préfet sortant de Kouto fait ses adieux à ses administrés AIP De nouvelles infrastructures annoncées à Sikensi (Conseil régional) AIP Législatives 2021: La candidature d’Assié Kouassi Marcel (RHDP) exigée par la jeunesse des cantons de Bouaké

AIP/ Covid-19 : Des ivoiriens appellent à une campagne de sensibilisation accrue sur le respect des mesures sanitaires


  14 Janvier      12        Non classé (236), Santé (8596), Société (27366),

   

Abidjan, 14 jan 2021 (AIP)- L’augmentation drastique des cas de personnes contaminées à la Covid-19, au cours des dernières semaines, suscite la polémique chez des populations, qui appellent à une campagne de sensibilisation accrue sur le respect sur les mesures sanitaires.

L’appel des populations pour une campagne de sensibilisation importante

Des mesures drastiques de sensibilisation sur les mesures sanitaires s’imposent pour la population, selon des personnes interrogées à Abidjan, mercredi 13 janvier 2021.

Pour Koffi Yao Richard, la recrudescence des cas positifs au Covid-19 trouve son explication dans le non-respect des mesures barrières et l’absence de mesures contraignantes pour l’observance de ces décisions d’ordre sanitaires contre cette pandémie.

‘’Le relâchement dans le suivi du respect des mesures barrières a provoqué cette augmentation massive de cas positifs », a expliqué Kouamé Patrick. Des couvre-feux et un reconfinement dans les jours ou mois à venir ne doivent pas être exclus, vu le non respect des mesures barrières dans les transports communs et dans les supermarchés, selon Georges Axel Opely.

Certains africains pensent être immunisés contre cette maladie qu’ils disent être mortelle que pour les occidentaux, a indiqué le pasteur Kouamé Bi. Pour lui,  » l’Etat doit impérativement rééduquer les ivoiriens sur la réalité de cette maladie, sa dangerosité ».

Il faut reconfiner le pays, a renchéri Mekoua Kouassi, qui exhorte le ministre de Santé et de l’Hygiène publique, à isoler, de nouveau, la ville d’Abidjan de l’intérieur du pays, afin d’éviter l’accroissement des cas.

‘’ Nous avons pensé que la maladie était finie. Et nous avons abandonné le respect les mesures barrières. Malgré tout, nous ne devons pas confiner la population, eu égard, à la pauvreté des populations », a objecté Ouattara Agathe.

Le coût des cache-nez dessert les plus pauvres, a ajouté Agba Emmanuel. « A cause de la pauvreté extrême, l’argent qui devrait normalement servir à acheter un cache-nez, sert à acheter de la nourriture. (…). Moi si j’ai mes 100f, je préfère aller me nourrir », a-t-il dit.

Pour Attié Jean et Léon Alphonse, le gouvernement est responsable en partie de cette montée du taux de contaminations pour avoir autorisé l’organisation de plusieurs manifestations publiques, à savoir, des meetings, des concerts.

Une augmentation des cas positifs au Covid 19, depuis le 7 janvier 2021

Si depuis ces trois derniers mois, le pays a connu une accalmie relativement à la pandémie de Covid, force est de reconnaître une augmentation importante des contaminations, eu égard aux chiffres déclarés par le ministère de la Santé et de l’Hygiène publique en janvier 2021.

D’une cinquantaine de cas observés ces derniers mois, l’on enregistre, depuis, le 7 janvier 2021, une centaine de personnes positifs au Covid 19 par jour , selon les estimations du ministère de la santé et de l’hygiène publique.

Le mardi 12 janvier 2021 a consacré un accroissement notable de personnes contaminées avec 292 nouveaux cas et un décès. Du 9 septembre 2020 au 12 janvier 2021, la Côte d’Ivoire a connu une augmentation de plus de 5300 en l’espace d’un trimestre, en passant de 18 815 cas à 24 186.

La croissance des cas positifs est sensible. En l’espace d’un mois, ce sont 2021 cas positifs enregistrés pour 21 680 cas enregistrés le 13 décembre 2020 et 24.186 à la date du 12 janvier 2021.

Face à cette nouvelle vague de contamination, ce sont plus de 570 lits qui sont disponibles. Une campagne de vaccination contre le COVID-19 sera lancée, dès le 15 février 2021 pour une population-cible estimée à 100 000 personnes vulnérables ou exposées, entre autres, a rapporté le porte-parole du gouvernement, le ministre Sidi Touré, le 5 janvier à l’issue du Conseil des ministres à Abidjan.

Dans la même catégorie