ANP Validation technique d’une étude pour la réhabilitation de l’ANP pour quelque 542 millions de FCFA ANGOP Funérailles de Jonas Savimbi ont lieu en Juin ANGOP L’Angola compte sur le soutien du Portugal dans le secteur de l’aquaculture ACI LES FIDELES DE L’EGLISE CATHOLIQUE EXHORTES A GARDER LA DIMENSION DE LA PRIERE CONFIANTE ET SILENCIEUSE ACI LE GOUVERNEMENT INVITE A SURMONTER LA CRISE FINANCIERE ACI LE GUICHET UNIQUE, GAGE DE LA TRACABILTE DES RECOUVREMENTS DES RECETTES MUNICIPALES ABP Message à la Nation après les législatives du Président Talon. ABP 36 députés donnent naissance au groupe parlementaire « Bloc Républicain » ANP Niger: Le chef de l’État préside une réunion du Conseil National de Sécurité (CNS) NAN Sokoto Assembly passes bill to establish rent, tenancy control commission

Akon à Mawazine: une ambiance de folie, des imprévus et de l’émotion pour un show « hors du commun »


Par Afaf Razouki

Rabat, 04 juin 2015 (MAP) – Akon, le célèbre chanteur américano-sénégalais a promis que son concert à Mawazine sera « fou », mais il a été plus fort encore, gratifiant la foule présente à la scène de l’OLM Souissi d’un show « hors du commun » avec des imprévus, des moments improbables et des émotions débordantes.

L’artiste et producteur à renommée internationale, qui avait donné un concert en début de sa carrière à Casablanca, il y a 9 ans, a tenu à ce que sa prestation lors de la 14ème édition du Festival Mawazine Rythmes du monde (29 mai-6 juin) reste gravée à jamais dans les mémoires, et il a réussi son pari, haut la main, pour le plus grand bonheur des 190.000 spectateurs venus assister à sa prestation.

Faisant une entrée remarquable sur scène au milieu des applaudissements et des acclamations du public, Akon a interprété d’emblée les tubes qui l’ont fait connaître mondialement comme « Lonely », « Ghetto », et « Sorry Blame It On Me ».

Accompagné de son DJ qui a fait monter la température, Akon a fait danser l’assistance avec sa musique festive et explosive, mélange de Hip-Hop, R&B, et sons africains, enchaînant avec « Smack That », « Right Now », ou encore « Danza Kuduro ».

En artiste complet, il a créé une ambiance de folie, partageant avec les spectateurs ses multiples talents, chantant, dansant et jouant même au tambour.

Très attaché à son pays d’origine, Akon a, par ailleurs, chanté le morceau « Freedom » pour le Sénégal, le dédicaçant à ses nombreux compatriotes venus spécialement pour assister à son concert.

Il a également rendu hommage à l’Afrique tout au long de la soirée. « Nous célébrons aujourd’hui la richesse africaine », a-t-il lancé au public, avant d’interpréter les titres « Mama Africa » et « Oh Africa ».

Tout se passait sereinement, jusqu’à ce qu’un événement bouleverse le show le bousculant dans « l’irréel « .

Après une pause, Akon revient sur scène dans une bulle transparente en plastique, devant un public médusé, se jetant dans la foule et se laissant emporter par des vagues humaines en délire.

Ne croyant pas leurs yeux, les spectateurs qui ne s’attendaient absolument pas à une surprise aussi improbable, étaient au comble de l’émotion, de l’excitation et de la stupéfaction, impatients de toucher la bulle qui passait au-dessus de leurs têtes.

Plus fort encore, après quelques instants, le chanteur est sorti de sa bulle pour se mêler à des fans hystériques, fous de joie de pouvoir approcher leur star préférée.

Avec ce geste incroyable, d’une extrême générosité, Akon a voulu exprimer sans retenue, le grand amour qu’il voue au public marocain lui offrant des moments dont il se souviendra très longtemps.

Avec 35 millions de disques vendus, 5 nominations aux Grammy Awards et 45 chansons classées au Billboard Hot 100, Akon est l’une des principales figures de la musique moderne.

Auteur, chanteur, producteur et acteur, l’artiste a connu la célébrité en 2004 avec son premier album « Trouble » dont la musique mixe sons urbains et rythmes africains. Son duo inédit avec Michael Jackson ainsi que ses opus « Konvicted » et « Freedom » ont confirmé l’immense talent d’Akon, qui continue de collaborer avec des artistes de premier plan, comme Lady Gaga, David Guetta, Eminem et Snoop Dogg.

Neuf jours durant, le festival Mawazine-Rythmes du monde, rendez-vous annuel artistique attendu par des millions de mélomanes, toutes générations confondues, accueille pas moins de 1.000 artistes, parmi lesquels de grandes figures de la chanson marocaine et arabe, des stars internationales, ainsi que des ambassadeurs des traditions mondiales des différentes contrées du monde.

Cette 14ème édition de Mawazine, organisée par l’association Maroc-Cultures, propose aux spectateurs une programmation « très riche » avec une centaine de concerts offrant des rencontres artistiques au sommet, où les maîtres-mots sont échange, découverte et épanouissement, réparties sur sept scènes à Rabat et Salé, outre des spectacles de rue et des ateliers.

FO—COUV.
MB.

Dans la même catégorie