APS LA CJRS VOLE AU SECOURS DU JOURNAL LES ECHOS APS L’ETAT ET LES ACTEURS JUDICIAIRES INVITÉS À TROUVER « UNE SOLUTION HEUREUSE » À LEURS DIVERGENCES APS JOURNÉE DE L’ARBRE : DES ASSOCIATIONS VALIDENT LE CHOIX PORTÉ SUR LE BAOBAB GNA Effective planning, implementation and public cooperation is our magic-EC GNA President congratulates five Ghanaians for completion of AOGC programme in Canada GNA Bryan Acheampong Foundation provides potable water for five communities GNA Police hunts for eight hooligans for assaulting registration officials, others AIP Les populations de Gbéléban instruites en matière de prévention des menaces sécuritaires GNA Parliament suspends Fiscal Responsibility Rules for 2020 GNA Huawei overtakes Samsung as top handset seller in 2020 second quarter

ALLAITEMENT MATERNEL : APPEL À LA PROMOTION DE L’ACCÈS À DES ’’CONSEILS QUALIFIÉS’’


  1 Août      5        Santé (6767),

   

Dakar, 1er août (APS) – Le Fonds des Nations unies pour l’enfance (UNICEF) et l’Organisation mondiale de la santé (OMS) appellent les gouvernements à accroître les investissements en faveur de la promotion de conseils qualifiés sur l’allaitement maternel dans le but d’en assurer la disponibilité à toutes les femmes.

Cet appel est contenu dans une déclaration commune rendue publique à l’occasion du lancement à partir de ce samedi de la Semaine mondiale de l’allaitement maternel 2020 axée sur le thème ‘’soutenir l’allaitement maternel pour une planète en meilleure santé’’.

Par la voix de leurs dirigeants, Henrietta H. Fore (UNICEF) et Dr Tedros Adhanom Ghebreyesus (UNICEF), les deux organisations invitent notamment à investir pour que des conseils qualifiés sur l’allaitement maternel soit à la disposition de toutes les femmes.

‘’Pour assurer la disponibilité de ces conseils qualifiés pour chaque femme, il faudra un financement accru pour les programmes d’allaitement maternel et un suivi et une mise en œuvre plus rigoureuses des politiques, des programmes et des services dans ce domaine’’, soulignent la directrice exécutive de l’UNICEF et le directeur général de l’OMS.

Ils font dans le même temps part de la nécessité de former les agents de santé, y compris les sages-femmes et les infirmières, pour dispenser des conseils sur l’allaitement aux mères et aux familles tout en s’assurant que les conseils soient offerts dans le cadre de services de santé et de nutrition de routine facilement accessibles.

Les deux agences du système des Nations unies demandent également aux gouvernants de travailler en partenariat non sans collaborer avec la société civile et les associations de professionnels de la santé, en établissant des systèmes de collaboration solides pour fournir un accompagnement approprié.

Elles rappellent l’importance de protéger les agents de santé de l’influence de l’industrie des aliments pour bébés.

‘’L’allaitement maternel offre à chaque enfant le meilleur départ possible dans la vie. Il procure des bienfaits dans les domaines de la santé, de la nutrition et des émotions, aux enfants comme aux mères en faisant partie intégrante d’un système alimentaire durable’’, fait-on valoir dans la déclaration parvenue à l’APS.

Les deux responsables de l’UNICEF et de l’OMS y estiment que les mères ont besoin de soutien à la fois pour commencer l’allaitement maternel et ensuite pour persévérer bien que l’allaitement maternel soit un processus naturel, il n’est pas toujours aisé.

‘’Grâce à des services de conseils de qualité, il est possible de garantir que les mères et les familles reçoivent ce soutien, ainsi que l’information, l’accompagnement et le réconfort dont elles ont besoin pour nourrir leurs bébés de façon optimale’’, font-ils remarquer.

Fore et Ghebreyesus soutiennent qu’il est possible de prolonger la durée de l’allaitement maternel et de promouvoir l’allaitement maternel exclusif avec des avantages pour les bébés, les familles et les économies en améliorant l’accès à des conseils qualifiés.

Selon l’OMS et l’UNICEF, l’allaitement maternel pourrait sauver la vie de 820 000 enfants chaque année, générant 302 milliards de dollars de revenus supplémentaires.

‘’Pendant la pandémie de COVID-19, il est encore plus important de trouver des solutions novatrices pour s’assurer que l’accès à ces services essentiels n’est pas perturbé et que les familles continuent de bénéficier des conseils sur l’allaitement dont elles ont besoin’’, recommandent les deux organisations onusiennes.

Dans la même catégorie