ABP Gouvernance : Les horaires de travail passent désormais de 7 heures à 20 heures à l’Etat civil de la mairie de Djougou dès ce lundi ABP MEDIAS : Le 20ème anniversaire de la radio Solidarité Fm de Djougou célébré avec faste ABP MEDIAS : Les maires de Djougou et de Copargo offrent du matériel technique à la radio solidarité Fm de Djougou GNA Boxing promoter slams referee Bertin GNA  »Super Body » National Championship slated for November 16 APS Sadio Mane incertain pour la rencontre de mardi face au Soudan (médias) APS Diamniado : Macky Sall inaugure un centre de formation dédié à la mécanique et aux engins motorisés GNA Akwapims hail Bgbin’s brilliant speech at Odwira festival GNA Driver alleged to defiling three year old, granted bail GNA Father jailed 10 years for impregnating daughter

Aloune sarr pour un appui aux entreprises locales de pâtes alimentaires


  9 Janvier      58        Economie (20497),

   

Dakar, 9 jan 2018 – (APS) – Le ministre du Commerce et du Secteur informel, Alioune Sarr, a promis mardi d’apporter un appui aux entreprises sénégalaises spécialisées dans les pâtes alimentaires, pour leur permettre de faire face à la concurrence étrangère bien plus outillée financièrement.

« Une entreprise ouverte par un Sénégalais et qui emploie des milliers de personnes doit être accompagnée même si nous sommes dans un pays de droit (…) », a-t-il notamment déclaré à des journalistes, en marge d’une visite du groupe NMA Sanders, à Dakar.

Selon Alioune Sarr, également en charge de la Consommation, de la Promotion des produits locaux et des PME, il y a lieu de voir sur cette base les mesures à prendre en faveur des entreprises concernées.

« Ils doivent être accompagnés. Je vais réunir les responsables producteurs de pâtes, pour voir ensemble les mesures à prendre. Sur cinq usines, trois ont fermé. Le Sénégal est un pays qui respecte la loi, mais nous devons accompagner nos producteurs », a-t-il dit.

« Ce sont des Sénégalais qui acceptent d’investir des milliards chez eux et emploient des milliers de Sénégalais. Donc il faut les accompagner », a insisté Alioune Sarr.

Dans un document remis à la presse, des acteurs du secteur déplorent « une concurrence déloyale au détriment de l’industrie nationale qui jusqu’ici n’a bénéficié d’aucun appui de l’Etat ».

SG/BK

Dans la même catégorie