AGP Résultats des Examens nationaux 2018 en Guinée : Le directeur communal de l’Education de Dixinn se réjouit ! AGP CAN U17 : Démarrage jeudi des éliminatoires GNA Total Revenue and Grants fall short of target – Finance Minster GNA Finance Budget: Measures to boost revenue GNA Government support for research to rise to 2.5 per cent of GDP AGP Koundara : Le préfet dans les CR pour s’enquérir du niveau des réalisations du projet REMECC AGP Résultats du Baccalauréat Unique 2018 : 05 admis sur 37 toutes options confondues à Lélouma ! AGP La situation sanitaire à Gueckédou : 20 cas de mortalité maternelle au 1er semestre 2018 contre 08 au 1er semestre 2017… GNA Two Nigerians nabbed for concealing drugs in « Kako » GNA GBA wishes Rapheal Mensah well in upcoming World title bout

Aloune sarr pour un appui aux entreprises locales de pâtes alimentaires


  9 Janvier      50        Economie (19459),

   

Dakar, 9 jan 2018 – (APS) – Le ministre du Commerce et du Secteur informel, Alioune Sarr, a promis mardi d’apporter un appui aux entreprises sénégalaises spécialisées dans les pâtes alimentaires, pour leur permettre de faire face à la concurrence étrangère bien plus outillée financièrement.

« Une entreprise ouverte par un Sénégalais et qui emploie des milliers de personnes doit être accompagnée même si nous sommes dans un pays de droit (…) », a-t-il notamment déclaré à des journalistes, en marge d’une visite du groupe NMA Sanders, à Dakar.

Selon Alioune Sarr, également en charge de la Consommation, de la Promotion des produits locaux et des PME, il y a lieu de voir sur cette base les mesures à prendre en faveur des entreprises concernées.

« Ils doivent être accompagnés. Je vais réunir les responsables producteurs de pâtes, pour voir ensemble les mesures à prendre. Sur cinq usines, trois ont fermé. Le Sénégal est un pays qui respecte la loi, mais nous devons accompagner nos producteurs », a-t-il dit.

« Ce sont des Sénégalais qui acceptent d’investir des milliards chez eux et emploient des milliers de Sénégalais. Donc il faut les accompagner », a insisté Alioune Sarr.

Dans un document remis à la presse, des acteurs du secteur déplorent « une concurrence déloyale au détriment de l’industrie nationale qui jusqu’ici n’a bénéficié d’aucun appui de l’Etat ».

SG/BK

Dans la même catégorie