NAN Minimum wage: Nigerians react to disparity between federal, state workers NAN 29 governorship candidates sign peace accord in Kano AIB Burkina/Putsch 2015 : «Je n’ai jamais été l’envoyé du général Diendéré» (Sergent-chef Roger Koussoubé) AIB Burkina : une association demande la suppression des cotisations APE GNA Nana Bosoma central market turns « Sodom and Gomorrah » GNA Management of Ankobra Beach resort clears Ankobra river bank GNA Vice President Bawumia attends World Economic Forum GNA GSAand Nestlé Ghana Ltd sign strategic partnership agreement AGP Mamou: suspension et report de la mise en place du conseil communal de Ouré-Kaba suite à un malentendu entre élus du RPG AGP Ville de Conakry: la journée de participation citoyenne  » Conakry Ville Propre » aura lieu le samedi 26 janvier 2019

Amina J. Mohammed encourage les sud-soudanaises victimes de violence


Abidjan, 4 juil (AIP) – La Vice-Secrétaire-générale des Nations Unies, Amina J. Mohammed,  a exhorté mardi les femmes sud-soudanaises à ne pas se décourager et à ne pas perdre espoir pour pouvoir surmonter les tragédies pour réaliser leurs « rêves de demain ».

« Chaque femme ici est une mère, fille ou une épouse. Chaque homme qui perpétue la violence contre nous est un fils, un frère, ou un mari. Il est donc important de semer les graines du respect envers les femmes dans le cœur de vos fils. C’est mon message pour l’avenir », a dit Mme Mohammed.

Elle a précisé que l’ONU s’efforce avec sa mission de maintien de la paix au Soudan du Sud (MINUSS) et le bureau de la Représentante spéciale sur les violences sexuelles dans les conflits de mettre en lumière les voix des femmes sud-soudanaises victimes de violences auprès de la communauté internationale pour faire pression sur les dirigeants afin qu’ils agissent.

Mercredi dernier, le Président sud-soudanais Salva Kiir et son rival Riek Machar ont signé à Khartoum un accord qui prévoit un cessez-le-feu.

Mme Mohammed dans le cadre de sa visite doit s’entretenir avec les autorités à Juba. Elle va également se rendre dans un hôpital soignant les victimes des violences liées au genre et visiter des programmes de résilience communautaire. Une rencontre est également prévue avec des femmes leaders, des responsables religieux et des représentants de la société civile sud-soudanaise.

kam

Dans la même catégorie