APS L’ASSU OFFRE DES CONSULTATIONS MÉDICALES GRATUITES POUR LANCER SES ACTIVITÉS ANP Niamey : Lancement des initiatives de la BIT sur les sciences et la finance islamique ANP Bientôt un complexe commercial de l’université islamique à Niamey MAP Nigeria: six soldats tués dans une attaque de Boko Haram APS LE PM LANCE LES TRAVAUX DE CONSTRUCTION D’INFRASTRUCTURES ROUTIÈRES DANS LE SALOUM AIP Côte d’Ivoire: Des résultats probants enregistrés à la caisse nationale de prévoyance sociale (CNPS) AIP Côte d’Ivoire: Un homme se suicide pour protester contre la conversion de sa femme au christianisme AIP Côte d’Ivoire: Les musulmans de Tiassalé invités à taire leurs querelles MAP La 2ème édition des rencontres africaines d’intelligence économique à Dakhla en juin prochain MAP Burundi: une famille de six personnes décimée par des pluies diluviennes

Amos Sawyer s’enquiert du déroulement des élections au Niger


Abidjan, 22 fév 2016 -(AIP) – Le chef de la mission d’observation électorale à court terme de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) pour les élections législatives et présidentielle au Niger, Amos Sawyer, a appelé dimanche les électeurs nigériens à accomplir leur devoir civique dans le calme, rapporte un communiqué de la Commission de la CEDEAO transmis à l’AIP.

Il a lancé cet appel lors de la visite qu’il a effectuée dans plusieurs bureaux de vote à Niamey. Accompagné de la commissaire chargée des Affaires politiques, de la Paix et de la Sécurité de la Commission de la CEDEAO, Mme Salamatu Hussaini Suleiman, et du directeur des Affaires politiques de cette Commission, Dr Remi Ajibewa, Amos Sawyer est allé apprécier de visu le déroulement de ce double scrutin législatif et présidentiel.
Une file d’électeurs à Niamey
Une file d’électeurs à Niamey
Partout où ils étaient passés, l’ancien président intérimaire du gouvernement d’unité nationale du Libéria et sa suite ont constaté le déroulement des opérations électorales dans le calme. Ils ont néanmoins déploré certaines insuffisances, notamment le démarrage tardif des opérations électorales en raison du manque de matériel électoral ainsi que de l’absence de présidents et membres de la Commission électorale nationale indépendante (CENI) dans certains bureaux de vote.
La CEDEAO a déployé 130 observateurs, soit 15 à long terme et 115 à court terme, pour observer les présentes élections et suivre toutes les opérations préélectorales, électorales et postélectorales du scrutin et de se prononcer sur son déroulement. Cette observation portera notamment sur la régularité, la transparence, l’équité et le bon déroulement de ces élections.
Plus de sept millions et demi de Nigériens sont appelés aux urnes dimanche pour élire 171 députés et leur président pour les cinq années à venir. Quinze candidats sont en lice pour le premier tour de la présidentielle, dont le président sortant, Mahamadou Issoufou, au pouvoir depuis 2011.
(AIP)
cmas

Dans la même catégorie