AMI La Mauritanie assure la présidence de la 36eme session de l’Assemblée générale de l’Organisation arabe du développement agricole APS L’ONFP VA FORMER 1.500 JEUNES DE DIOURBEL À L’ENTREPRENEURIAT AGRICOLE APS LE SECTEUR PRIVÉ APPELÉ À ENGAGER ‘’LE SURSAUT NATIONAL’’ FACE AUX ENJEUX DE LA REPRISE ÉCONOMIQUE APS GRICULTURE : MACKY SALL DÉCIDE DE FAIRE SUPPRIMER LA PRIME FIXE SUR L’ÉLECTRICITÉ APS LE PRÉSIDENT SALL PRESSE LE GOUVERNEMENT D’ACCÉLÉRER « LE DÉMARRAGE EFFECTIF DES AGROPOLES’’ AGP Gabon: Lutte contre les inégalités de genres: Ali Bongo reçoit le rapport final GNA NIA registers more than 15 million Ghanaians AGP Guinée/Présidentielle 2020 : Un collectif des médecins s’engage à soutenir la candidature du Pr. Alpha Condé GNA Report conflicts in ways that will promote peace – Peace Council GNA Ghana and European Union sign €92.9 million financing agreement

An 60 : le Forum des religieux d’Agboville a prié pour la célébration de l’indépendance et la paix en Côte d’Ivoire


  6 Août      14        Religion (631),

   

Agboville, 06 août 2020(AIP)- L’évêque du Diocèse d’Agboville, Alexis Touabli Youlo a appelé jeudi 6 août 2020 le peuple ivoirien, du citoyen ordinaire aux autorités politiques en passant par tous ceux qui détiennent une part du pouvoir à œuvrer pour une paix qui repose sur la justice, pour le bien-être de tous et le bonheur de chacun.

Le responsable diocésain qui intervenait au nom du forum des confessions religieuses dans le cadre d’une prière interreligieuse, en prélude à la célébration du 60eme anniversaire de l’indépendance de la Côte d’Ivoire, a souhaité que conformément au contenu de l’hymne national, la Côte d’Ivoire reflète effectivement l’image de cette terre d’espérance.

De sorte que du Nord au Sud et de l’Est à l’Ouest en passant par le centre, tous les citoyens voire les habitants du département d’Agboville soient un modèle d’espérance.

Et mettent tout en œuvre pour ne plus revivre les violences du passé.

Décryptant les grands thèmes de l’hymne national, ‘’pays de l’hospitalité, de la vraie fraternité, fiers ivoiriens le pays nous appelle’’ etc., le guide religieux a estimé que l’on devrait quelles que soient les différences politiques, religieuses ethniques… s’inspirer des paroles fortes de l’hymne national pour être un acteur de la cohésion de la paix et du vivre ensemble.

La Côte d’Ivoire a-t-il dit, doit conserver sa valeur de pays d’hospitalité et accueillante. C’est pourquoi il faut prier pour que règne la concorde et la paix entre ceux qui accueillent et ceux qui sont accueillis dans le respect des uns et des autres.

C’est à ce prix que les fils et filles pourront répondre à l’appel du pays pour le bâtir dans l’unité et la diversité, chacun dans son domaine de compétence, avec l’appui du Seigneur Dieu Tout-Puissant, a-t-il conclu.

Des prières en faveur des dirigeants du pays, notamment au profit du chef de l’Etat, Alassane Ouattara et de son gouvernement, mais surtout pour une élection présidentielle d’octobre 2020, ransparente et sans violence ont été adressées à Dieu pour la circonstance.

Ce, en présence du préfet de région, Sihindou coulibaly qui s’est réjoui de ce moment de partage et de communion fraternelle, utile pour renforcer la cohésion sociale et la paix aussi bien dans la région de l’Agnéby-Tiassa qu’en Côte d’Ivoire.

Dans la même catégorie