AIP Législatives 2021 : Yopougon appartient à ceux qui travaillent pour la population, selon Kafana Koné AIP Législatives 2021 : Un candidat indépendant opte pour le développement participatif à Tengréla APS UN ARRÊT DES COURS OBSERVÉ AU LYCÉE MALICK SY DE THIÈS APS INITIATIVE COVAX : DAKAR VA RECEVOIR PLUS DE 300 000 DOSES MERCREDI (MINISTRE) APS L’UNIVERSITÉ DE BAMBEY VEUT DÉVELOPPER L’ESPRIT ENTREPRENEURIAL CHEZ SES ÉTUDIANTS APS DAKAR : LES DÉLÉGUÉS DE QUARTIER ENCOURAGENT LES POPULATIONS À SE FAIRE VACCINER GNA VACCINATION CONTRE LA COVID : L’IMAN RATIB DE OUROSSOGUI DONNE L’EXEMPLE APS KAOLACK : LE VILLAGE DE KOUMBAL DOTÉ D’UNE AMBULANCE MÉDICALISÉE MAP Covid : Le Maroc, sous l’impulsion de SM le Roi, a placé la mobilisation et l’action solidaire comme prérequis pour surmonter les défis de l’Afrique (Ambassadeur) GNA Chief of Gwira Ehyiam lauds government for fixing roads

Anacarde : le comité de veille de Séguéla pour une plus grande implication des sous-préfets dans la gestion de la filière


  13 Février      12        Société (29326),

   

Séguéla, 13 fév 2021 (AIP) – Les membres du comité départemental de veille pour le suivi de la commercialisation de l’anacarde à Séguéla (Centre-ouest) ont proposé, au cours de l’atelier régional de lancement des activités dudit comité tenu à la préfecture,  une plus grande implication des sous-préfets,  en vue d’une meilleure gestion de la filière dans la capitale de la région du Worodougou.

« Une plus grande implication des sous-préfets, car c’est dans les sous-préfectures que se mène la plus grande partie des activités de commercialisation de l’anacarde et la mise en place de comités locaux de veille pilotés par les sous-préfets », a résumé le délégué régional du Conseil du coton et de l’anacarde (CCA) à Séguéla, Coulibaly Yacouba, au terme de l’atelier.

Mis en place par l’arrêté interministériel en mars 2014, les comités de veille pour le suivi de la commercialisation de l’anacarde ont pour principale mission, de veiller au respect des règles relatives à la commercialisation de la noix de cajou.

Ils sont à cet effet chargés, entre autres, dans les zones de production, de sensibiliser les opérateurs au respect des dispositions en vigueur, d’émettre des avis consultatifs sur le cadre de la commercialisation intérieure, d’arbitrer les éventuels conflits entre acteurs, et de veiller au respect de l’interdiction de l’exportation de l’anacarde par voie routière.

« Les sous-préfets sont un maillon essentiel à ce niveau pour faire appliquer les consignes du Conseil car ils ont une bonne écoute auprès des populations. Il est donc important de les impliquer encore plus », s’est, pour sa part, exprimé le président de l’Association des acheteurs agréés, transformateurs et exportateurs d’anacarde du Worodougou (2ATEW), Soumahoro Abdoulaye, qui représentait les acheteurs.

Composé de 14 membres dont les directeurs départementaux de l’Agriculture et du Commerce ou leurs représentants ainsi que les représentants des producteurs, des usiniers et des sociétés coopératives, le comité de veille pour le suivi de la commercialisation de l’anacarde est présidé, comme dans les 11 autres délégations du CCA à travers le pays, par le préfet qui, à Séguéla, est Diarrassouba Karim.

(AIP)

Dans la même catégorie