Togo : L’AFD offre 6,5 milliards FCFA au Togo pour la phase II Togo : Le conseil des droits de l’Homme salue les efforts « significatifs » du Togo Togo : La distribution d’allocations de bourse d’étude aux orphelins de l’ONG AOIB lancée a Lome Togo : Le médiateur de la République déclare ses biens et avoirs devant la cour constitutionnelle ANP Le président Bazoum Mohamed reçoit le bureau du CESOC ANP Niamey : Saisie de 1,433kg de métamphétamine d’une valeur de plus de 96 millions de francs CFA à l’aéroport international Diori Hamani ACAP Le Président de la République reçoit la lettre de créance du nouvel ambassadeur du Rwanda AIP Des femmes leaders exhortées au changement de mentalité pour le développement de San Pedro AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Le commissaire du gouvernement de l’OIA-riz présente ses recettes pour une autosuffisance en riz AIP Une centaine de tables-bancs offerts au lycée moderne de Tengrela

Anne Ouloto annonce un nouveau statut général de la Fonction publique


  5 Décembre      25        Politique (20034),

   

Yamoussoukro, 04 déc 2021 (AIP) – La ministre ivoirienne de la Fonction publique et de la Modernisation de l’Administration, Anne Désirée Ouloto que recevaient les sénateurs samedi 4 décembre 2021 à l’occasion de l’examen du budget 2022, a annoncé que la Côte d’Ivoire se dotera bientôt d’un nouveau statut général de la Fonction publique.

« Le ministère de la Fonction publique en liaison avec toutes les Administrations, toutes les parties concernées a entrepris de procéder à la relecture de ce texte en vue de proposer une nouvelle loi portant statut général de la fonction publique », a annoncé la ministre devant les questions pressantes des parlementaires.

Elle a rassuré les sénateurs que dans le cadre du processus d’examen parlementaire, l’occasion leur sera donnée de se prononcer sur cette loi.

« Au-delà de ce statut général de la Fonction publique, nous travaillons également à l’adoption dans notre Administration publique d’une charte d’éthique et de déontologie. Nous devons avoir des normes, des règles, des barrières dans l’exercice des fonctions des administrateurs, des fonctionnaires et agents de l’Etat », a assuré la ministre.

En attendant, le ministère a adopté en son sein une charte d’éthique dédiée essentiellement à l’organisation des concours.

Dans la même catégorie