APS MACKY SALL À KAOLACK POUR LANCER LES TRAVAUX DE DRAGAGE DU PORT APS LE PNUD RÉITÈRE SON ENGAGEMENT POUR LE DÉVELOPPEMENT DE L’AFRIQUE MAP Présidentielle en RDC: Report de la visite de la délégation africaine de haut niveau qui devait se rendre lundi à Kinshasa (communiqué) ABP « Un milliard de francs CFA pour soutenir l’écosystème du numérique au Bénin » dixit Mme Aurélie Adam Soulé Zoumarou ABP La santé des populations préoccupe une mission médicale chinoise à Lokossa MAP Attaque dans le Nord du Mali: au moins huit Casques bleus tchadiens tués AIP Côte d’Ivoire: Environ 4 T de drogue et 23 T de divers produits prohibés incinérés à Aboisso ANP 3 Nigériens primés pour leurs projets innovants ANP Appui de la BID de plus 10 milliards FCFA à la filière riz au Niger MAP Attentat de Nairobi: la police arrête la femme et le père du kamikaze

Anne Ouloto exhorte les femmes leaders et militantes à l’union autour de celles qui briguent des mandats électifs


Abidjan, 13 juil 2015 (AIP)-La ministre de la Solidarité, de la Famille, de la Femme et de l’Enfant, Anne Désirée Ouloto, a exhorté à Abidjan, les membres du bureau du Forum des femmes des partis politiques de Côte d’Ivoire (FEMP-CI), à l’union et à faire bloc autour de celles qui veulent briguer des mandats électifs.
« Nous ne devons plus partir en rang dispersé (…), les femmes ne doivent plus être des accompagnatrices, ni en aucun cas faire de la figuration. La politique n’est pas l’apanage des hommes ou leur chasse gardée », a-t-elle affirmé dans un communiqué dont l’AIP a reçu copie lundi.
Mme Ouloto a souligné en outre qu’il appartient désormais aux femmes de prendre leur destin en main et que  toutes les femmes leaders politiques de Côte d’Ivoire doivent parler un langage commun sans tenir compte  des différences politiques.
Selon la présidente du FEM-CI, Lagou Henriette, cette rencontre avec Mme Ouloto a eu pour objectif de lui présenter ce groupe ainsi que les résolutions issues de la rencontre de Yamoussoukro.
Le 10 juin, 200 femmes leaders et militantes de 22 partis politiques se sont données rendez-vous à Yamoussouko.
Elles ont mené des réflexions sur des  solutions pour une élection apaisée, une meilleure participation et représentativité des femmes aux élections prochaines, rappelle-t-on.
amak/kam

Dans la même catégorie