APS LA CJRS VOLE AU SECOURS DU JOURNAL LES ECHOS APS L’ETAT ET LES ACTEURS JUDICIAIRES INVITÉS À TROUVER « UNE SOLUTION HEUREUSE » À LEURS DIVERGENCES APS JOURNÉE DE L’ARBRE : DES ASSOCIATIONS VALIDENT LE CHOIX PORTÉ SUR LE BAOBAB GNA Effective planning, implementation and public cooperation is our magic-EC GNA President congratulates five Ghanaians for completion of AOGC programme in Canada GNA Bryan Acheampong Foundation provides potable water for five communities GNA Police hunts for eight hooligans for assaulting registration officials, others AIP Les populations de Gbéléban instruites en matière de prévention des menaces sécuritaires GNA Parliament suspends Fiscal Responsibility Rules for 2020 GNA Huawei overtakes Samsung as top handset seller in 2020 second quarter

Anne Ouloto œuvre à faire cesser les bruits de voisinage par les édifices religieux


  2 Août      11        Religion (600),

   

Abidjan, 02 août 2020 (AIP) – La ministre de l’Assainissement et de la Salubrité, dans sa dynamique de faire appliquer le décret visant à empêcher les bruits de voisinage, a rencontré dimanche 02 août 2020 à Abidjan les II Plateaux, le responsable de l’Eglise Ambassade des miracles, le Bishop Ouattara Idriss, suite à des plaintes de riverains.

« Nous sommes venus rencontrer nos frères de l’ambassade des miracles pour prier avec eux mais également pour partager avec eux les préoccupations du gouvernement qui visent à créer un climat de quiétude et de paix entre tous les ivoiriens. Nous avons depuis quelque temps été interpellée par certains riverains de l’Eglise se plaignant de bruits de voisinage », a expliqué Anne Ouloto.

Elle a expliqué être venue encourager cette église à mettre à exécution le décret limitant les bruits de voisinage, mais également à chercher à connaître leur difficulté, leur préoccupation, proposition et suggestion.

« J’ai désormais auprès du Bishop un partenaire, un allié pour accompagner le gouvernement dans notre soucis de faire accepter ce décret et de faire en sorte que nous puissions mieux vivre ensemble chacun en apportant sa contribution et avec nous, le bishop compte faire en sorte que le voisinage également soit sensibilisé à l’existence de ce décret pour qu’on sache que c’est dans le soucis d’un consensus social que ce décret a été pris », a déclaré Anne Ouloto.

« Nous sommes un pays laïc, nous ne sommes pas un pays d’athée (…), sans Dieu nous ne pouvons rien mais cela doit se faire dans un climat d’acceptation mutuelle. C’est dans cette dynamique que nous sommes et je voudrais saisir cette opportunité pour lancer un appel à tous pour dire que le président de la République compte sur eux pour que le vivre ensemble soit une réalité chaque jour et même le dimanche et vendredi », a-t-elle conclu.

Pour le Bishop Ouattara Idriss, son église s’inscrit dans une dynamique d’accord. « Nous nous inscrivons envers le ministère pour que tous ceux qui sont avec nous glorifient Dieu quand nous le glorifions et soient heureux quand nous sommes heureux au nom de Jésus Christ. Nous nous inscrivons dans la logique de faire en sorte que les mesures prises par le gouvernement soient appliquées, respectées dans le strict respect des écritures saintes », a-t-il déclaré.

« La ministre l’a dit, la Côte d’Ivoire est un pays laïc donc un pays de croyant. C’est important que nous puissions faire ce qui est à notre niveau pour que notre pays prenne la bonne direction sur le plan spirituel mais au-delà, que toutes les populations ivoiriennes vivent en bonne intelligence sans conflit », a assuré le Bishop Ouattara.

Le décret pris par le Gouvernement établit des niveaux de normes sonores admis, rappelle-t-on.

Dans la même catégorie