ANP Le parti RPP Farilla investit Alma Oumarou candidat aux élections présidentielles 2020 -2021 ANP Niger : Le journaliste écrivain Salou Gobi investi candidat à la présidentielle 2020-2021 AGP Gabon : L’archevêque Jean Baptiste Moulacka arrêté puis relaxé après 2 heures dans un commissariat ANGOP Covid-19: Angola regista 46 novos casos APS MÉDINA BAYE : ANSAROU DINE RENOUVELLE SES ENGAGEMENTS AU NOUVEAU KHALIFE APS UN OFFICIEL DÉCLINE ‘’SEPT ACTIONS’’ POUR LE DÉVELOPPEMENT DU TOURISME EN MILIEU RURAL APS EDOUARD MENDY ENRICHIT SES ANCIENS CLUBS (MÉDIA) APS LE PROJET DU MUSÉE-MÉMORIAL ’’LE JOOLA’’ PRÉSENTÉ AUX CHEFS COUTUMIERS DU KASSA AGP Gabon : Le CLR installe les nouveaux responsables dans la Noya MAP Kenya: Saisie à Juja de 700 kilogrammes de cannabis et arrestation de cinq trafiquants

ANNÉE INTERNATIONALE DE LA PÊCHE ARTISANALE : LA COAPA ÉVOQUE SES ATTENTES


  14 Septembre      17        Agriculture (1515),

   

Mbour, 13 sept (APS) – L’Année internationale de la pêche et de l’aquaculture artisanale (AIPAA) prévue en 2022 sera une opportunité de mettre en œuvre les directives visant à assurer la durabilité de la pêche artisanale, selon la Confédération africaine des organisations professionnelles de pêche artisanale (CAOPA).

L’objectif de cette AIPAA d’attirer l’attention du monde entier sur le rôle de la pêche et l’aquaculture artisanale dans la sécurité alimentaire et la nutrition, l’éradication de la pauvreté et l’utilisation durable des ressources naturelles, indique notamment la CAOPA dans une déclaration transmise à l’APS.

Elle sera également l’occasion de sensibiliser sur l’importance d’une mise en œuvre des directives de l’Organisation des Nations-Unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO) afin d’assurer un avenir aux communautés de pêche artisanale.

La CAOPA dirigée par Gaoussou Guèye table également sur le fait que l’Année internationale de la pêche et de l’aquaculture artisanale soit une opportunité de renforcer le dialogue entre acteurs et décideurs au niveau local et international.

Elle plaide ainsi la mise en œuvre de plans d’action nationaux transparents, participatifs et sensibles aux enjeux de genre’’.

‘’La CAOPA estime qu’aujourd’hui qu’un engagement actif de l’UA et de ses membres, ainsi que de toutes les parties prenantes est nécessaire pour mettre en œuvre de façon participative les directives internationales visant à promouvoir une pêche artisanale durable en Afrique’’, rapporte le document.

Dans la même catégorie