AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Les services des eaux et forêts en campagne contre les feux de brousse dans le Poro AIP Côte d’Ivoire-AIP/Inter/ Football: Le Maroc abritera la CAN féminine 2022 AGP Guinée-Politique : Démission officielle du Gouvernement de Dr Ibrahima Kassory Fofana ANGOP MUNDIAL|ANDEBOL: ANGOLA PERDE DIANTE DO QATAR NA ESTREIA GNA Speaker Bagbin condemns unruly parliamentary behaviour APS SÉDHIOU : 42 KILOS DE CHANVRE INDIEN SAISIS À BALMADOU (POLICE) GNA WACCE to empower women against violent extremism GNA NGO supports flood victims in the Upper East Region GNA FDA declares zero tolerance for unregistered products GNA High Court remands man who stabs 19-year-old to death

APE: Des OSC des 15 Etats de la CEDEAO en concertation avec l’UE à Abidjan


  16 Décembre      18        Economie (10803),

   

Abidjan, 16 déc 2020 (AIP) – Un atelier de concertation sur l’Accord de partenariat économique (APE) entre l’ensemble des faîtières de la société civile des 15 Etats de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’ouest (CEDEAO) et l’Union européenne s’est tenu du lundi 14 décembre au mercredi 16 décembre 2020 à Abidjan.

Ce cadre d’échanges visait à analyser les enjeux économiques sur la mise en place de l’APE entre les pays de la CEDEAO et de l’UE. En effet, l’APE régional n’étant pas parvenu à accord conclusif, a conduit la Côte d’Ivoire et le Ghana a signé un accord partenariat économique intérimaire (APEI) avec l’UE.

Au travers de cet atelier, la Côte d’Ivoire et le Ghana ont partagé leur expérience. Ce partage d’expérience s’est appuyé sur les outils et les moyens employés dans la mise en place de l’Accord de partenariat économique intérimaire (APEI) avec l’UE, en vue de favoriser une observation globale des enjeux, des conséquences et des impacts réels des toutes les parties en vue d’établir d’éventuel partenariat gagnant-gagnant.

Pour le représentant du ministre de l’Intégration africaine et des Ivoiriens de l’extérieur, Guillaume Golé Bi, l’APE régional se révèle être un levier de développement économique pour la Côte d’Ivoire.

Selon M. Golé Bi, cet accord permettra à la Côte d’Ivoire de rehausser les standards de production, de commerce et de développement dans société ivoirienne y compris ceux de la sous-région.

L’APEI permet à la Côte d’Ivoire de bénéficier de l’accès du marché européen sans devoir s’acquitter des droits de douanes pour l’exportation de ses produits.

En contrepartie, la Côte d’Ivoire procédera à un démantèlement tarifaire progressif qui s’étalera sur 10 ans et concernera environ 80% des produits exportés par l’Union européenne.

L’Union européenne représente 58% des investissements directs étrangers et se positionne comme premier client de la Côte d’Ivoire avec plus 40% de ses exportations. Elle est également son premier fournisseur avec 32% des importations qui proviennent de la Côte d’Ivoire et contribue pour 10% de l’emploi formel.

Dans la même catégorie