APS COVID-19 : LE SOUTIEN DE LA FAMILLE DU FOOTBALL ESTIMÉ À PLUS DE 109 MILLIONS DE FRANCS (COMMUNIQUÉ) ANGOP Executivo « baixa » preço de venda de diamantes ANGOP COVID-19: Polícia impede entrada ilegal de 19 cidadãos da RDC ANGOP Executivo reduz ministérios de 28 para 21 APS VERS UN PARTENARIAT ‘’BÉNÉFIQUE’’ ENTRE LE COSEC ET L’APS APS COVID-19 : LES SOCIÉTÉS DE LIVRAISON S’ADAPTENT AUX NOUVELLES MESURES APS COVID-19 : UN SÉNÉGALAIS S’ILLUSTRE DANS LA LUTTE CONTRE LA PANDÉMIE EN ITALIE ANG Decretado Estado de Emergência na Guiné-Bissau ANG Comunidade internacional disponibiliza 16 milhões de dólares para combater coronavirus ANP La pandémie du COVID 19 : Le Président de la République prend des mesures sociales

Après la crise sociale en Guinée l’heure est à la négociation entre le gouvernement et le syndicat à Conakry !


  26 Juillet      72        Emploi (199), Société (16628),

   

Conakry, 26 juil (AGP)- Les négociations entre les syndicalistes de l’Inter centrale Confédération Nationale des Travailleurs de Guinée-Union Syndicale des Travailleurs de Guinée (CNTG-USTG) et le gouvernement de la République de Guinée ont repris, dans la matinée du mercredi, 25 juillet 2018, sous la présidence du médiateur de la République, Mohamed Saïd Fofana, rapporte l’AGP.

Cette rencontre de tentative de sortie de crise a eu pour cadre les installations du Ministère de la Fonction Publique, de la Reforme de l’Etat et de la Modernisation de l’Administration (MFP-REMA).

Les quelques heures d’entretien de la première journée entre les deux parties, se sont déroulées en présence des ministres de la FPREMA, du Budget, de l’Enseignement Technique, de la Formation Professionnelle, du Travail et de l’Emploi (ETFP-TE), des Hydrocarbures, des présidents des structures patronales, et de l’inspecteur général du Travail.

A leur sortie, le médiateur de la République, Mohamed Saïd Fofana, après avoir réitéré son engagement à défendre l’intérêt supérieur du peuple de Guinée, a indiqué que cette rencontre constitue un signal fort pour le raffermissement de la quiétude sociale dans le pays.

«Comme annoncées, nous avons la joie de dire que les négociations ont été ouvertes aujourd’hui et les travaux vont se poursuivre demain, et se poursuivront tous les jours, pour l’intérêt supérieur du peuple de Guinée», a noté le médiateur de la République, ex-premier ministre.
AGP/26/07/018 AKT/ST

Dans la même catégorie