MAP Affaire des soldats ivoiriens détenus au Mali: la mission de la CEDEAO rencontre le président de la transition APS UCAD : LA RENTRÉE UNIVERSITAIRE REPORTÉE AU 10 OCTOBRE APS UN HOMMAGE DE KIM JONG-UN À SADIO MANÉ ? NON, IL S’AGIT D’UNE VIDÉO DÉTOURNÉE ANP Restructuration de la commission de la CEDEAO : Les députés communautaires édifiés sur les prérogatives du parlement de la communauté dans ce contexte ANP Des progrès enregistrés dans la réalisation des cibles annuelles des livrables ‘’, rapport de suivi semestriel de l’action gouvernementale ANP Vers la refonte du régime des retraites des fonctionnaires au Niger ANP Echange à Niamey entre le président Mohamed Bazoum et la vice- administratrice chargée des Politiques et Programmes à l’USAID GNA Government ready to diversify tourism programmes to boost earnings-Minister GNA National Muslim Conference to pool resources to develop communities GNA Ghana needs 11bn cedis to fight terrorist attacks – Kan Dapaah

Après la suspension du mot d’ordre de grève de la FESCI, l’école toujours fermée à Bédiala et à Zoukougbeu


  20 Octobre      31        Société (39845),

   

Daloa, 20 oct 2020 (AIP)- Après la levée du mot d’ordre de grève de la Fédération estudiantine et scolaire de Côte d’Ivoire (FESCI), l’école a repris, mardi matin, dans les plupart des villes de la région du Haut Sassandra sauf à Bédiala et Zoukougbeu où les écoles restent toujours fermées, a appris l’AIP auprès de la direction régionale de l’Education.

« Nous avons fait le point ce matin, nous sommes heureux de vous assurer que l’école a repris dans tous les établissements de la région du Haut Sassandra. C’est seulement à Bédiala et à Zoukougbeu que l’école est toujours fermée. Mais nous croyons que ce n’est pas dans le cadre du mot d’ordre de la FESCI, mais nous sommes dans le cadre de la désobéissance civile », a indiqué le directeur régional de l’Education, Fofana Mamadou.

Un tour effectué par l’AIP dans les établissements de Daloa notamment au Lycée 1, au Lycée 2 et au Collège catholique Kirmane permet de constater que les cours ont effectivement repris.

La FESCI avait lancé un mot d’ordre de grève pour dénoncer les frais annexes aux frais d’inscription, mais le mot d’ordre avait été suspendu dans la mi-journée du lundi.

(AIP)

Dans la même catégorie