Inforpress CSMJ pede diálogo institucional para ultrapassar situação actual nos órgãos da Justiça GNA Special voting exercise starts slow at Anyaa Sowutuom Constituency Inforpress Cabo-verdiana Edina Moreira nomeada Coordenadora Regional da Juventude da África Subsaariana para as questões de Género Infopress Centro de comando de São Vicente vai resolver “problemas sérios” de operacionalidade – Paulo Rocha Inforpress Cabo Verde com balanço positivo no diagnóstico e tratamento do VIH/Sida APS LÉGÈRE HAUSSE DES NOUVEAUX CAS DE COVID-19 AIP Côte d’Ivoire-AIP/ L’Evêque du diocèse de Gagnoa exhorte les fidèles de Lakota à la paix GNA Special Voting takes off smoothly in Amansaman, other constituencies in Accra APS COMMERCIALISATION ARACHIDIÈRE : L’USINE DE LA SONACOS À ZIGUINCHOR DANS L’ATTENTE DE SES PREMIÈRES GRAINES APS ZIGUINCHOR : DES OUVRAGES SOCIAUX FINANCÉS PAR ABOU DHABI ANNONCENT DES INVESTISSEMENTS PLUS IMPORTANTS

Après la suspension du mot d’ordre de grève de la FESCI, l’école toujours fermée à Bédiala et à Zoukougbeu


  20 Octobre      9        Société (25492),

   

Daloa, 20 oct 2020 (AIP)- Après la levée du mot d’ordre de grève de la Fédération estudiantine et scolaire de Côte d’Ivoire (FESCI), l’école a repris, mardi matin, dans les plupart des villes de la région du Haut Sassandra sauf à Bédiala et Zoukougbeu où les écoles restent toujours fermées, a appris l’AIP auprès de la direction régionale de l’Education.

« Nous avons fait le point ce matin, nous sommes heureux de vous assurer que l’école a repris dans tous les établissements de la région du Haut Sassandra. C’est seulement à Bédiala et à Zoukougbeu que l’école est toujours fermée. Mais nous croyons que ce n’est pas dans le cadre du mot d’ordre de la FESCI, mais nous sommes dans le cadre de la désobéissance civile », a indiqué le directeur régional de l’Education, Fofana Mamadou.

Un tour effectué par l’AIP dans les établissements de Daloa notamment au Lycée 1, au Lycée 2 et au Collège catholique Kirmane permet de constater que les cours ont effectivement repris.

La FESCI avait lancé un mot d’ordre de grève pour dénoncer les frais annexes aux frais d’inscription, mais le mot d’ordre avait été suspendu dans la mi-journée du lundi.

(AIP)

Dans la même catégorie