APS VERS ’’DES DISPOSITIONS PRATIQUES » POUR LE « PAIEMENT SYSTÉMATIQUE’’ DES INDEMNITÉS DES EXAMENS ET CONCOURS APS SÉCURITÉ DE PROXIMITÉ : MACKY SALL PROLONGE D’UN AN LES CONTRATS DES AGENTS DE LA PROMOTION 2014 APS LA DEUXIÈME PHASE DE LA CMU SERA LANCÉE CETTE ANNÉE, SELON MACKY SALL APS A CAUSE DU COVID-19, LE GOUVERNEMENT SUSPEND SES CONFÉRENCES BIMENSUELLES JUSQU’À NOUVEL ORDRE APS ARACHIDE : À KAOLACK, LA SONACOS EST EN RETARD SUR SES OBJECTIFS DE COLLECTE (DIRECTEUR) APS L’UNICEF OFFRE DES KITS SCOLAIRES À DES ÉLÈVES DE FAMILLES VULNÉRABLES DE ZIGUINCHOR GNA Kotoko moves to third place on league log after beating Dwarfs GNA Ayebeng Memorial Kindergarten Block gets facelift GNA Avoid over enrollment of school pupils- Director of Education GNA Parliament stands down motion to suspend payment of university fees

ARACHIDE : 100.000 TONNES DE SEMENCES CERTIFIÉES DÉJÀ HOMOLOGUÉES (MINISTRE)


  10 Décembre      9        Agriculture (1837),

   

Dakar, 10 nov (APS) – Le ministère sénégalais de l’Agriculture et de l’Equipement rural a déjà homologué 100.000 tonnes de semences d’arachide certifiées, a appris l’APS de source officielle, jeudi.

« Actuellement au Sénégal, les services du ministère de l’Agriculture ont déjà homologué 100.000 tonnes de semences certifiées d’arachide », a déclaré le ministre de l’Agriculture et de l’Equipement rural, lors de la deuxième édition de la conférence dénommée « Le Gouvernement face à la presse ».

Aux côtés de ses collègues des Collectivités territoriales, du Développement et de l’Aménagement du territoire et de la Santé et de l’Action sociale, Oumar Guèye et Abdoulaye Diouf Sarr, Moussa Baldé a assuré que « son ministère fera tout pour que ces semences certifiées restent au Sénégal pour la prochaine campagne agricole ».

A cet égard, il a insisté sur « l’interdiction de vendre les semences certifiées aux huiliers ou aux exportateurs ».

Ces 100.000 tonnes de semences certifiées devraient s’ajouter aux 200.000 tonnes de graine que prévoit de collecter la Société nationale de commercialisation des oléagineux du Sénégal (Sonacos), ce qui porte à 300.000 tonnes le quota devant rester sur le territoire national.

Moussa Baldé précise que pour les exportations, la collecte devrait se situer cette année entre 700.000 et 900.000 tonnes.

Il a promis que le gouvernement fera un suivi des exportations, « comme l’année dernière » où elles avaient été arrêtées, « lorsqu’elles avaient atteint 400.000 tonnes ».

« Cette année, nous allons les suivre pour qu’au moins si elles atteignent 200.000 à 250.000 tonnes, on puisse faire le point et savoir si cela compromet le capital semencier du Sénégal ou la viabilité des sociétés qui produisent l’huile dans notre pays », a-t-il assuré.

Dans la même catégorie