APS LOUGA : 98% DES HABITANTS ONT ACCÈS À L’EAU POTABLE (DIRECTEUR SDE) APS LE BEC-DE-LIÈVRE, UNE MALADIE « SOUS-ÉVALUÉE » AU SÉNÉGAL (CHIRURGIENNE) GNA Chinese company ordered to stop operation after woman got electrocuted GNA IMMILAC holds induction ceremony and end of year get-together GNA African governments must prioritise agro-ecology in climate change strategies MAP Kenya: Arrestation à Mombasa d’un puissant homme d’affaires en possession d’un kilogramme d’héroïne MAP Une quarantaine de pays africains participent à la Conférence ministérielle africaine sur l’appui de l’Union Africaine au processus des Nations Unies sur le différend régional au sujet du Sahara marocain, prévue demain à Marrakech APS MODERNISATION DES MARCHÉS : L’UNACOIS-JAPPO RAPPELLE LES INSTRUCTIONS DU CHEF DE L’ETAT AIP Côte d’Ivoire: Les légionnaires de Marie du diocèse de Man se retrouvent à Biankouma pour leur bilan annuel APS LE SÉNÉGAL AU CONCOURS DE DICTÉE PAUL GÉRIN LA JOIE AVEC MOUHAMED GAYE ET SOLENNE COLY

Assemblées annuelles de la BAD : les perspectives économiques de l’Afrique sont bonnes (économiste BAD)


   

Abidjan, 26 mai 2015 (AIP) – Les Assemblées annuelles de la Banque africaine de développement (BAD) ont démarré, lundi, en présence du Premier Ministre ivoirien Daniel Kablan Duncan, par un panel sur les perspectives économiques de l’Afrique qui selon un économiste de la banque sont « bonnes ».

« La bonne nouvelle, c’est que les économies africaines s’élargissent et s’affranchissent de la dépendance de l’agriculture », a expliqué l’économiste en chef de la BAD, Steve Kayizi, ajoutant que Le bâtiment et la manufacture sont en plein essor sur le continent.

Selon le document de synthèse des Perspectives économiques africaines en 2015, la croissance du PIB devrait se consolider en 2015 et 2016.

« La sécurité permet de rassurer les investisseurs, stabilise les régimes et stabilise les réformes », a estimé le ministre ivoirien délégué à la Défense Paul Koffi Koffi, soulignant que l’élément sécuritaire est déterminant pour la croissance.

Le Premier ministre ivoirien Daniel Kablan Duncan a quant à lui indiqué que la Côte d’Ivoire est sortie de crise avec un indice de sécurité de 3,8 passé aujourd’hui à 1,2 suite aux efforts du gouvernement.

« C’est ce qui a valu le retour de la BAD à Abidjan », a-t-il soutenu.

Au plan économique, poursuivra Kablan Duncan, la Côte d’Ivoire enregistre de forts taux de croissance depuis la sortie de crise dus aux réformes.

Parlant de réforme, le chef du gouvernement a indiqué que dans les secteurs miniers et du pétrole, des rénovations ont permis de nouvelles exploitations ajoutant que le pays s’est doté d’un plan d’investissement agricole pour relancer et moderniser ce secteur.

« Et ces réformes dans le secteur agricole vont permettre de créer plus de 2 millions d’emplois », a-t-il soutenu.

kkf/akn/kam.

Dans la même catégorie