APS ZIARRA ANNUELLE DÉDIÉE À MAME ASTOU DIANKHA, LE 15 JANVIER PROCHAIN APS TRENTE-SEPT COMMUNES DE LA RÉGION DE THIÈS BÉNÉFICIERONT DU PROMOGED (DIRECTEUR) GNA Ghana wins bronze at IWF/Commonwealth Weightlifting Championship GNA MAGAL DE MBACKÉ KADIOR : LE GOUVERNEUR DE LOUGA DONNE DES ASSURANCES AU COMITÉ D’ORGANISATION GNA African Diaspora to invest $5.4 million in Ghana’s key sectors GNA Gov’t warns illegal miners as Operation Halt arrests 26 suspects GNA Fishermen desert Tano Lake due to water hyacinth, pollution APS KAOLACK : UN CORPS SANS VIE REPÊCHÉ DU BRAS DE MER DE SIBASSOR APS FIDAK : WALLY BALLAGO SECK DONNE UN CONCERT APS LA MAQUETTE FUTURISTE DU CICES SERA PRÉSENTÉE AU GRAND PUBLIC BIENTÔT (DG)

Atelier de formation sur le dialogue communautaire à Sokodé


  10 Août      46        Société (37152),

   

Lomé, 10 août (ATOP) – L’Institut pour la Démocratie et le Développement Durable (IDDD) a organisé du 8 au 10 août à Sokodé avec l’appui du Programme des Nations Unies pour le Développement (PNUD), un atelier de formation sur le dialogue communautaire, la gestion de projets et la mobilisation des ressources à l’intention des comités locaux de paix des préfectures de Tchaoudjo, d’Assoli, de Kloto, de l’Avé et de l’Anié.

Les travaux se situent dans le cadre de la mise en œuvre des plans d’actions, le renforcement des capacités en gestion et la résolution pacifique des conflits dans neuf préfectures pilotes. Les activités vont permettre de doter les comités locaux de paix élus dans les communautés des préfectures de Tchaoudjo, d’Assoli, Kloto, de l’Avé et de l’Anié d’outils de gestion et de prévention des conflits pour un environnement apaisé.

Les outils vont contribuer, entre autres, à appuyer ces différents comités locaux dans le renforcement de la cohabitation pacifique, la construction de la paix, la gestion des conflits et la gouvernance locale.

Pendant trois jours, les participants s’approprieront les notions du dialogue communautaire, du contrat social, de la gestion des projets axée sur les résultats et la mobilisation des ressources.

Le préfet de Tchaoudjo, le colonel Mompion Matéindou a salué cette initiative de doter les comités locaux de paix d’outils de gestion et de prévention des conflits. Selon lui, elle matérialise la dynamique engagée par le gouvernement dans sa politique de paix et de sécurité. Il a exhorté les membres des comités au dévouement et à la détermination pour l’atteinte des objectifs.

Le chef de la délégation du PNUD, Sowou Edem et le président du Comité local de paix de Tchaoudjo, Sibabi Bodi Kassiki ont exhorté les délégués des comités locaux de paix à une participation active aux travaux pour la résolution pacifique des conflits dans les différentes communautés.

Dans la même catégorie